Guide d’usage du CBD pour des patients souffrant de douleurs

Guide d’usage du CBD pour des patients souffrant de douleurs

6 juillet 2021 Non Par Amine

Que peut faire le CBD (alias cannabidiol) pour vos douleurs chroniques ? 

Ce composé naturel extrait de la plante Cannabis sativa ne vous fera pas planer, car il ne produit pas les mêmes effets psychotropes que son frère cannabinoïde, le tétrahydrocannabinol (THC), mais de nombreuses personnes découvrent qu’il peut compléter leur plan de traitement de la douleur.

En fait, les recherches montrent que sur les 62 % de personnes qui utilisent le CBD pour un problème médical, la majorité traite les douleurs chroniques, l’arthrite et les douleurs articulaires, ainsi que l’anxiété.

De plus, le CBD a des effets secondaires minimes et un profil à faible risque et sans dépendance. 

Mais avant de prendre un bonbon gélifié ou d’ingérer une huile, nous vous invitons à lire ce qui suit.

Qu’est ce que le CBD exactement ?

Oui, le cannabidiol (CBD) provient bien de la marijuana. 

Mais répétons-le encore une fois et plus fort : Non, il ne vous fait pas planer.

Les produits légaux à base de CBD sont principalement dérivés de la plante de chanvre, qui est une espèce de la plante de marijuana sativa. 

Une différence essentielle est que le chanvre contient 0,2 % ou moins de cannabinoïdes THC.

Le CBD est légal dans la plupart des pays, mais pas tous.

Lorsque nous parlons de CBD, nous parlons généralement de produits CBD, tels que les produits cosmétiques et les huiles ingérables qui sont créées en extrayant le composé CBD de la plante de marijuana. 

Cependant, certains produits à base de CBD contiennent de petites quantités de THC ce que nous allons aborder.

Il a été démontré que le CBD est :

  • Un anti-inflammatoire, ce qui signifie qu’il a le potentiel de réduire les douleurs articulaires associées à l’arthrite
  • Un antioxydant, ce qui signifie qu’il peut réduire l’inflammation systématique en combattant le stress oxydatif et diminuer les symptômes des maladies auto-immunes comme le lupus
  • Un antiémétique, c’est-à-dire qu’il peut réduire les vomissements et les nausées associés aux traitements contre le cancer
  • Un antipsychotique, c’est-à-dire qu’il peut soulager les symptômes de l’anxiété et du syndrome de stress post-traumatique (SSPT)
  • Un neuroprotecteur, c’est-à-dire qu’il peut contribuer à ralentir la progression de troubles neurologiques tels que la sclérose en plaques (SEP).

Les conditions spécifiques qui peuvent être aidées par le CBD incluent :

  • Anxiété
  • Cancer
  • Fibromyalgie
  • Syndrome du côlon irritable
  • Migraine
  • Sclérose en plaques (SEP)
  • Douleur neuropathique
  • Arthrose
  • Trouble de stress post-traumatique (TSPT)
  • Arthrite rhumatoïde
  • Crises d’épilepsie
  • Inflammation systémique

Le CBD est-il en fait de la marijuana ou du chanvre, ou les deux ?

Faisons le point :

  • Le CBD est un cannabinoïde présent dans les plantes de marijuana qui a de nombreux effets bénéfiques, sans les effets psychotropes de son homologue cannabinoïde, le THC.
  • Le CBD peut être dérivé de diverses variétés de plantes de marijuana, y compris les variétés sativa et indica.
  • Le chanvre est une espèce de la variété sativa de la plante de marijuana et présente certaines caractéristiques uniques :

                – Ne vous fera pas planer

                – Contient 0,2 % ou moins de THC

                – A des composés chimiques limités

                – Est utilisé pour fabriquer des vêtements et des textiles

                – Est vendu légalement dans de nombreux magasins et en ligne

  • Le CBD dérivé du chanvre est légal mais le CBD dérivé de la marijuana sans chanvre n’est pas légal
  • Le CBD dérivé du chanvre peut être dépourvu de certains composés qui, selon certaines recherches, contribuent aux bienfaits médicinaux, ce que l’on appelle l’effet d’entourage

Dans quelle mesure le CBD est-il légal ?

Comme indiqué, le chanvre est une espèce de la plante de marijuana avec une distinction très importante : la variété doit avoir moins de 0, 2% de THC.

le CBD dérivé de la marijuana autre que le chanvre est illégal. 

Si vous vivez dans un pays qui a légalisé la marijuana, vous pouvez trouver des produits de CBD non dérivés du chanvre dans un dispensaire de marijuana médicale.

Qu’en est-il de tous ces produits à base de CBD que vous voyez dans la file d’attente du supermarché, du magasin de produits diététiques local et en ligne ?

Le marché du CBD a littéralement explosé ces dernières années, mais il n’est absolument pas réglementé. 

Le CBD que vous achetez peut provenir du chanvre ou non. Il peut contenir la quantité de CBD annoncée ou non. 

Il peut également contenir plus de THC qu’il ne le prétend.

 Bienvenue dans le monde naissant du CBD médicinal.

Comment le CBD agit sur la douleur et les symptômes liés à la douleur ?

Votre système endocannabinoïde naturel soutient le CBD

Le système endocannabinoïde de notre corps est composé de trois éléments principaux :

1- Les récepteurs cannabinoïdes

Le CB1 et le CB2. Les récepteurs CB1 se trouvent principalement dans le système nerveux central (SNC, les nerfs attachés le long de la moelle épinière et autour du cerveau) 

Ils sont largement responsables des effets cognitifs et émotionnels de la marijuana, ainsi que de notre perception de la douleur. 

Les récepteurs CB2 sont plus courants dans notre système nerveux périphérique (SNP, les nerfs externes au-delà de la moelle épinière et du cerveau, comme ceux des bras et des jambes, bien que ces récepteurs puissent également se trouver dans notre SNC) et dans nos cellules immunitaires.

2- Les cannabinoïdes endogènes :

Les cannabinoïdes que votre corps produit

3- Les enzymes qui facilitent la dégradation et l’utilisation des cannabinoïdes 

Nos endocannabinoïdes naturels fonctionnent à la demande, ce qui signifie que lorsque notre corps détecte une inflammation ou a besoin de revenir à l’homéostasie, il libère des endocannabinoïdes qui se lient aux récepteurs cannabinoïdes.

Le CBD lui-même ne se lie pas aux récepteurs, mais on pense qu’il agit en induisant d’autres composants du système cannabinoïde

En fait, le CBD exerce un large éventail d’effets sur les systèmes nerveux central et périphérique du corps, ainsi que sur le système immunitaire. 

Il agit en conjonction avec notre système endocannabinoïde pour fonctionner en tant qu’ antioxydant, réduire l’inflammation et agir comme analgésique ou antidouleur. 

Le CBD pourrait même ralentir la progression de l’arthrose et prévenir les lésions nerveuses, selon les premières études sur modèle.

La chimie de votre corps est importante

En raison de la façon dont le système endocannabinoïde fonctionne, la biodisponibilité du CBD est un facteur important dans la façon dont vous réagirez. 

La biodisponibilité est la quantité d’une substance qui réussit à pénétrer dans la circulation sanguine et à produire un effet. 

Pensez à la façon dont certains médicaments exigent que vous les preniez avec de la nourriture ou de l’eau, ou à jeun. 

La quantité de CBD que vous absorbez réellement lorsque vous prenez un produit CBD fonctionne de la même manière et dépendra de :

  • La forme que vous prenez : Par exemple, les produits comestibles au CBD peuvent être mieux absorbés lorsqu’ils sont pris avec de la nourriture, notamment des aliments gras.
  • Votre poids et vos antécédents en matière de marijuana : Comme tout médicament ou complément, vous pouvez prendre du CBD en fonction de votre poids. 

Cependant, deux personnes de même sexe et de même poids peuvent réagir très différemment à la même dose en raison de facteurs tels que le métabolisme, la composition corporelle et les antécédents de consommation de produits à base de marijuana. 

Une bonne règle de base est de commencer par une petite dose, comme 2 mg, et d’augmenter de 2 à 5 mg après quelques semaines. 

Le produit que vous choisissez a également son importance. Par exemple, les produits comestibles mettent plus de temps à être assimilés par votre corps et vous ne ressentirez peut-être pas leurs effets avant plusieurs heures. 

Dans le cas des produits comestibles, il est préférable de choisir une dose par tentative, et de ne pas en prendre plus à moins que vous ne ressentiez pas les effets après 3 à 4 heures complètes.

  • Vos habitudes : Le fait d’avoir mangé, dormi ou d’être stressé peut influer sur la façon dont votre corps réagit à la prise de CBD.

Les bienfaits potentiels du CBD

Il est important de noter que le CBD est hydrophobe et lipophile, ce qui signifie qu’il se dissout dans les graisses. 

Cette dissolution l’aide à traverser la barrière hémato-encéphalique et à affecter votre SNC, où il peut avoir un large éventail d’effets positifs sur la douleur, notamment :

  • Réduire les signaux de la douleur : 

Le CBD module la douleur et la sensation de douleur en stimulant la recapture du neurotransmetteur, l’adénosine, augmentant ainsi les niveaux d’adénosine dans le cerveau et inhibant les sensations de douleur. 

Le CBD peut également empêcher les signaux de douleur d’atteindre les centres de traitement du cerveau en se liant à TRPV1, qui est responsable de la douleur et de l’inflammation.

  • Augmentation de la réponse immunitaire : 

Le CBD peut moduler la réponse immunitaire en diminuant les niveaux de cytokines pro-inflammatoires et inhibe la prolifération des cellules T qui sont indiquées dans les troubles auto-immuns et inflammatoires systémiques.

  • Réduction de l’inflammation : 

Le CBD diminue le stress oxydatif et l’inflammation systémique en agissant comme un antioxydant. 

Le CBD peut également diminuer l’inflammation en prévenant une réduction des micro éléments comme le zinc et le sélénium, qui sont des acteurs importants pour une réponse immunitaire équilibrée.

Il peut aussi réduire la douleur neuropathique (comme la fibromyalgie ou le mal de dos neuropathique) en contrant l’hyperalgésie (une réponse anormalement élevée à la douleur).

  • Améliorer l’humeur et le sommeil : 

La douleur chronique peut perturber votre vie quotidienne, vos relations, votre travail et votre santé mentale. 

Si vous êtes confronté à l’anxiété, à la dépression, à l’insomnie et à la fatigue, tous des symptômes courants de la douleur chronique. 

Le CBD peut vous aider à vous détendre ou à obtenir le sommeil réparateur dont vous avez besoin. 

Notez cependant que de nombreuses études qui associent le CBD à l’amélioration du sommeil se concentrent sur le CBD à spectre complet et que l’on pense que l’effet d’entourage du THC est principalement responsable de l’aide au sommeil.

Compte tenu de ces bienfaits, on pense que le CBD peut être utile pour soulager les symptômes des affections suivantes :

  • L’ostéoarthrite : 

Cette affection articulaire douloureuse a fait l’objet de nombreuses études sur le CBD. 

Certaines études préliminaires montrent que la CBD agit comme un antagoniste et bloque ou affaiblit le récepteur GPR55, ce qui pourrait ralentir l’arthrose en facilitant la réabsorption osseuse.

  • Diabète de type 2 : 

Le CBD peut activer un récepteur appelé PPAR-gamma, qui peut augmenter la sensibilité à l’insuline, une étape importante dans l’amélioration du diabète de type 2.

Ainsi que la diminution du risque de développer des douleurs neuropathiques liées au diabète.

  • Cancer et Alzheimer : 

Le CBD peut exercer un effet anticancéreux via la débilitation des récepteurs GPR55 dans l’organisme et par l’activation du récepteur PPAR-gamma, qui dégrade également la plaque amyloïde-bêta, une molécule clé liée au développement de la maladie d’Alzheimer

  • Lupus et polyarthrite rhumatoïde : 

Le CBD continue d’être étudié pour ces maladies inflammatoires et auto-immunes, ainsi que pour la fibromyalgie.

  • Sclérose en plaques : 

Il existe des données mitigées sur l’utilisation du CBD (ainsi que du THC) pour aider à réduire la douleur et la spasticité liées à la SEP. 

  • Anxiété : 

Comme indiqué, l’anxiété liée à la vie avec la douleur chronique, ou qui existe en soi, peut être atténuée par l’utilisation de CBD, que ce soit temporairement ou à long terme.

Gardez à l’esprit que si le CBD présente de nombreux bienfaits, il n’est pas une panacée et ne doit pas être considéré comme une alternative à vos autres traitements contre la douleur. 

Le CBD doit plutôt être considéré comme un traitement complémentaire à ajouter à votre boîte à outils de gestion de la douleur.

Comment utiliser le CBD contre la douleur ? Quels produits essayer ?

L’illégalité entourant le CBD et la marijuana médicinale peut rendre le choix et l’utilisation du bon produit déroutants. 

Voici ce que vous pouvez trouver lorsque vous commencez à chercher sur le marché :

Découvrez les produits CBD Isolate, Broad et Full Spectrum :

Les scientifiques sont encore en train de découvrir les différentes façons dont le CBD peut aider à combattre les maladies et à réduire la douleur et les symptômes qui y sont liés. 

Ils s’efforcent également de comprendre la fonctionnalité du CBD en tant que composé isolé par rapport à une plante entière. 

Par exemple, vous pouvez rencontrer des descriptions de produits tels que l’isolat de CBD, le CBD à spectre complet et le CBD à large spectre.

Voici un aide-mémoire rapide, mais notez que l’efficacité de chacun d’entre eux est encore sujette à débat :

  • Un isolat de CBD désigne un produit composé uniquement du composé CBD et extrait de la plante de marijuana. 

Les isolats de CBD peuvent être extraits des espèces de marijuana, qu’il s’agisse ou non de chanvre. 

N’oubliez pas que pour être légal, il doit provenir de l’espèce de chanvre

Dans les pays où la marijuana médicinale est légale, vous pouvez trouver des isolats de CBD dans un dispensaire de marijuana. 

  • Les produits Full Spectrum CBD conservent le profil complet de la plante de marijuana et, en plus du CBD, contiennent une variété d’autres cannabinoïdes, notamment : THC, CBDA, CBG et CBN.

Ainsi que des terpènes et d’autres composés tels que des flavonoïdes, des protéines, des phénols, des stérols et des esters. 

Techniquement, les produits à spectre complet peuvent contenir 0,2 % ou moins de THC, s’ils sont dérivés de l’espèce de chanvre, mais les produits CBD à spectre complet dérivés de la marijuana non chanvre ont tendance à avoir un profil de cannabinoïdes et de terpènes plus large.

  • Les produits de cannabis à large spectre conservent le profil complet de la plante de marijuana, mais le THC est en grande partie supprimé.

Attention à l’effet d’entourage 

Les partisans des produits de cannabis à spectre complet font référence à ce qu’on appelle l’effet entourage, qui signifie essentiellement que les composés de la marijuana agissent en synergie ou en coopération. 

Considérez la marijuana comme une plante (ce qu’elle est). 

Tout comme les suppléments vitaminiques n’offrent pas les mêmes bienfaits que la consommation d’aliments entiers, les isolats de CBD peuvent ne pas offrir les mêmes bienfaits que les extraits de plantes entières.

Mais ce n’est pas si simple. Il a été démontré que le CBD diminue les effets psychotropes du THC.

Ce qui signifie que si un extrait à spectre complet a un ratio plus élevé de THC par rapport au CBD, vous ne vous sentirez pas nécessairement aussi défoncé. 

Bien sûr, chacun réagit différemment à la marijuana et cela implique beaucoup d’essais et d’erreurs.

Bien que le CBD soit généralement bien toléré, le THC peut diminuer les effets secondaires potentiels du CBD. 

Le THC peut également jouer un rôle important dans les effets antidouleur du CBD, en contribuant à son influence sur le système endocannabinoïde.

L’effet d’entourage s’explique également par les terpènes qui peuvent différer entre les différentes souches de marijuana et contribuer à l’effet de la plante. 

Certaines recherches récentes mettent en évidence les effets bénéfiques de ce composé (pensez à l’aromathérapie). 

Pour couronner le tout, l’effet entourage peut encore offrir des bienfaits qu’un isolat de CBD n’offre pas, mais les isolats de CBD peuvent encore offrir de nombreux bienfaits médicinaux, en particulier lorsqu’ils sont appliqués par voie topique pour des conditions de douleur.

Choisissez un produit CBD qui répond à vos besoins  

Le choix d’un produit CBD dépend de :

  • La douleur que vous ressentez
  • L’effet recherché, par exemple la rapidité avec laquelle l’effet se manifeste après l’utilisation/application du CBD et la durée de cet effet.
  • Votre préférence personnelle en matière d’administration.

Un budtender, c’est ainsi qu’on appelle les pharmaciens des dispensaires ou votre médecin qui peuvent vous guider pour les produits CBD, mais voici un aperçu rapide.

Les produits à usage cutané 

Ils les crèmes, les lotions, les pommades et les onguents à base de CBD. 

Ces produits sont généralement les meilleurs pour traiter les douleurs localisées, les douleurs arthritiques et les douleurs neuropathiques ou nerveuses. 

Appliqués directement sur la peau, les produits à usage cutané ont l’avantage de ne pas exercer d’effets psychotropes. 

Des études ont montré le bienfait potentiel de ces produits dans le traitement de la douleur arthritique en particulier.

Les produits consommés par voie orale

L’ingestion de CBD peut être plus bénéfique pour les personnes souffrant d’affections inflammatoires systémiques telles que la polyarthrite rhumatoïde ou la sclérose en plaques (SEP).

Ainsi que d’affections auto-immunes et de douleurs corporelles complètes, causées par des affections neurologiques telles que la fibromyalgie ou les douleurs liées au cancer.

Comme le CBD se dissout dans les graisses, il est bon de choisir des produits qui contiennent des huiles saines, afin d’augmenter le taux d’absorption.

Les ingestions orales se présentent sous de nombreuses formes, telles que :

  • Les sprays oraux d’isolat de CBD qui sont pris sous la langue et rapidement absorbés dans la circulation sanguine. 

Avec les sprays oraux et les teintures, il est généralement plus facile de contrôler la dose.

  • Les gélules, vous pouvez les prendre avec une collation riche en graisses saines pour augmenter la biodisponibilité du CBD.
  • Les huiles sont disponibles dans une variété de produits et sont généralement une combinaison d’un extrait de CBD et d’une huile végétale. 

Vous pouvez les prendre directement sous la langue ou les ajouter à des produits alimentaires.

  • Les produits comestibles sont des produits oraux que vous consommez comme n’importe quel produit alimentaire, pensez aux brownies, aux bonbons gélifiés et aux snacks au CBD. 

Bien que le passage des produits comestibles à base de CBD dans le tube digestif rende leur effet plus difficile à prévoir, ils pourraient avoir des bienfaits immunosuppresseurs spécifiques pour les personnes atteintes de SEP et d’autres maladies auto-immunes. 

Cet effet est probablement dû à l’interaction du CBD avec la pléthore de cellules immunitaires de notre système lymphatique intestinal.

Vaper 

Le vapotage est devenu une forme populaire de consommation de CBD. 

Contrairement au roulage d’un joint, le vapotage implique une cartouche d’huile de CBD qui est insérée dans un stylo à fumer. 

Bien que certains puissent penser que le vapotage est plus sûr que le tabagisme, les deux pratiques présentent des dangers pour la santé des poumons.

Vous pouvez vaper une huile de CBD à spectre complet, ce qui peut vous faire planer un peu, même si vous utilisez une souche contenant des traces de THC.

Vous pouvez également vaper un isolat de CBD ou une huile à large spectre, qui ne devrait pas provoquer d’euphorie.