ISO 50001, une norme pour les entreprises

ISO 50001, une norme pour les entreprises

25 mai 2020 0 Par Yohan

Vous dirigez une entreprise et vous cherchez à faire des économies de fonctionnement ? La norme ISO 50001 vous concerne. C’est une norme internationale encore jeune et assez peu connue, puisqu’elle date de l’année 2011. Son objectif est d’aider les entreprises à réduire leurs consommations d’énergie sur le long-terme.

Qu’est-ce que la norme ISO 50001 ?

Pour résumer, la norme ISO 50001 est une méthode basée sur un système de management de l’énergie, qui aide les entreprises à agir sur leurs consommations énergétiques, qu’il s’agisse d’électricité, de gaz, de fuel etc.

Partant d’un inventaire, d’un bilan des usages appelé « revue énergétique », on identifie les postes de consommation dans l’entreprise et les potentiels d’économies. Les gros gisements d’économies comme les plus petits sont concernés par ce bilan. Les actions nécessaires sont ensuite déployées étape par étape. La mise en place d’un comptage de l’énergie (compteurs, sous-compteurs) s’avère une étape incontournable pour piloter l’efficacité énergétique dans l’entreprise.

Les entreprises certifiées ISO 50001 réalisent entre 10 et 20% d’économies d’énergie. Cet avantage a bien sûr un impact financier en diminuant leurs charges de fonctionnement mais agit aussi de manière bénéfique sur l’environnement. En effet, l’énergie non consommée ne pollue pas !

La norme ISO 50001 pour toutes les entreprises

Une idée répandue laisse croire que la norme ISO 50001 s’adresse uniquement aux entreprises industrielles.
Il n’en n’est rien, les entreprises de tous secteurs peuvent bénéficier de la mise en place un système de management de l’énergie ISO 50001 car toutes peuvent faire des économies d’énergie. Certes les économies portent sur les process et les utilités dans l’industrie, mais également sur les bâtiments (chauffage, climatisation, ventilation, éclairage) et les flottes de véhicules. En outre la taille n’est pas un handicap, l’ISO 50001 s’adapte aussi bien à la PME qu’au grand groupe.

Economies d’énergie : une mobilisation à tous les niveaux

Des investissements peuvent s’avérer nécessaires pour réduire la facture énergétique : du matériel plus performant et économe pour les process, une meilleure isolation des bâtiments, etc. Mais les actions sur les comportements et les organisations, simples et peu couteuses à mettre en œuvre, portent aussi leurs fruits : stopper certaines équipements la nuit, fermer les portes des ateliers etc.

Les enquêtes réalisées auprès des responsables d’entreprises passées sous ISO 50001 montrent que l’un des atouts concerne l’implication, la fédération des collaborateurs autour d’un projet commun. La limitation de l’impact environnemental de l’entreprise, via la réduction des consommations énergétiques, est également un axe fort de mobilisation des salariés.

On peut dire qu’une des caractéristiques de la norme ISO 50001 est de combiner une approche technique et une approche managériale.

Adopter l’ISO 50001 est une démarche volontaire

L’adoption de la norme ISO 50001 ne correspond pas à une obligation règlementaire. C’est une démarche volontaire. Elle exprime la politique énergétique de l’entreprise, souvent en complément de sa politique environnementale. Toutefois, il faut noter que les grandes entreprises (plus de 250 salariés) obligées de réaliser un audit énergétique tous les 4 ans, sont exemptées de cette obligation si elles justifient de la mise en place de l’ISO 50001.