Jardinage écologique : faites pousser des légumes savoureux et des fleurs magnifiques de manière saine

Jardinage écologique : faites pousser des légumes savoureux et des fleurs magnifiques de manière saine

1 juillet 2021 0 Par Povoski

Une promenade dans un jardin potager fait appel à tous les sens. Les tomates et les poivrons colorés se mêlent aux herbes aromatiques dont les parfums dansent dans la brise de l’après-midi. Les insectes entrent et sortent, pollinisent les fruits et remplissent l’air de leur bourdonnement mélodieux.

Pour obtenir un jardin sensationnel, il est nécessaire de n’utiliser que de mener des opérations de jardinage écologique. C’est par le respect de la terre que l’on peut créer un écosystème équilibré qui permet aux plantes de s’épanouir et de fournir le meilleur rendement possible. Vous récolterez ainsi des fruits généreux et des légumes frais et nutritifs. Nous vous proposons de suivre ces idées pour obtenir un jardin sain qui deviendra de plus en plus productif au fil du temps. Par ailleurs, pour vous procurer les produits de jardinage adaptés, nous vous recommandons de vous tourner vers des professionnels du jardinage.

Commencez par travailler la base : le sol

Les plantes ont besoin d’un sol bien drainé et riche en nutriments. Suivez ces étapes pour vous assurer que votre sol se draine bien. Limitez l’utilisation du motoculteur car il détruit la structure du sol. Utilisez plutôt une fourche de jardinage pour briser le sol. Le compost de champignon acheté dans une jardinerie est un moyen abordable de remettre de la matière organique dans le sol. Faites une rotation des plantes que vous cultivez dans votre jardin chaque saison afin que les mêmes nutriments ne soient pas épuisés année après année. Faites suivre une plante à racines peu profondes, comme la laitue, par une plante à racines profondes, comme la tomate, pour aider à briser le sol. Ne marchez pas sur le jardin, car cela provoque un tassement, qui brise la structure du sol et réduit sa capacité de drainage.

Un monde d’insectes

Lorsque des plantes saines poussent dans un sol sain, une diversité d’insectes s’installe progressivement. La clé est d’inviter à s’installer suffisamment d’insectes bénéfiques pour contrôler les mauvaises herbes et autres espèces destructrices. Pour fournir un habitat aux insectes utiles, tels que les coccinelles, les guêpes et les araignées, gardez les plantes à fleurs dans le jardin aussi longtemps que possible. Ne pulvérisez pas d’insecticides qui tuent tous les insectes sans discernement. Surveillez plutôt l’apparition d’insectes nuisibles et utilisez un insecticide spécialement conçu pour eux.

Encore plus d’options

Jardiner naturellement ne signifie pas abandonner tous les produits chimiques et laisser tous les prédateurs avoir le champ libre et goûter à tout votre dur labeur. Lorsque c’est nécessaire, utilisez toute une série de produits d’origine naturelle et parfaitement sûrs pour vous assurer que l’équilibre n’est pas rompu. Voici quelques insecticides naturels couramment disponibles, classés par ordre de puissance. Commencez par le traitement le plus doux pour éviter d’endommager par inadvertance les insectes utiles.

  • L’huile de margousier – une huile naturelle provenant du margousier qui permet de lutter contre un grand nombre d’insectes, notamment les coléoptères, les chenilles et les thrips.
  • Le savon insecticide – une eau savonneuse qui étouffe les insectes.
  • La terre de diatomées – une poudre naturelle qui tue les insectes à peau molle, comme les chenilles.
  • Les pyrèthres – des pesticides puissants d’origine naturelle qui tuent par contact les insectes nuisibles tels que les coléoptères, les pucerons et les chenilles.

Qu’en est-il des mauvaises herbes ?

Si un jardin « naturel » vous fait penser à des herbes qui vous montent jusqu’aux épaules et que vous devez passer vos week-ends à lutter contre les Bermudes, respirez profondément – il y a de l’espoir. La meilleure façon de minimiser l’effort que vous consacrez au désherbage est d’empêcher les mauvaises herbes de pousser. Voici quelques conseils simples pour y parvenir.

Ne laissez pas les mauvaises herbes s’installer

Couvrez le sol exposé avec du paillis de paille ou achetez du tissu paysager.

N’arrosez que les plantes que vous essayez de faire pousser. Arrosez en profondeur et rarement.

Plantez vos légumes assez près les uns des autres pour qu’ils créent un « paillis vivant », les feuilles des plantes adultes se touchant les unes les autres. Cela permet également de garder le sol frais et d’éviter l’évaporation de l’humidité.

Les clés de la réussite du jardinage écologique :

  • Utilisez beaucoup de compost pour renforcer la santé du sol.
  • Encouragez une diversité d’insectes en ayant des plantes à fleurs dans le jardin en permanence.
  • Sélectionnez des plantes résistantes aux maladies auprès de sources fiables et n’achetez que des semis sains.
  • Ne laissez pas le sol exposé aux vents érosifs, à la pluie et aux graines de mauvaises herbes qui passent.