Quand faut-il faire la vidange d’une fosse septique?

Quand faut-il faire la vidange d’une fosse septique?

6 mai 2020 0 Par Florence

Pour garantir l’évacuation optimale de vos eaux usées ménagères, il convient de faire la vidange régulière de votre fosse septique. Mais comment savoir qu’il est temps de l’effectuer ? Découvrez la réponse à cette question dans cet article.

À quel moment faut-il vidanger votre fosse septique ?

Généralement, une vidange de fosse toutes eaux s’effectue tous les 4 ans, en fonction de son volume. En effet, cette fréquence est notamment valable pour les habitations disposant de 5 pièces et d’une fosse septique de 3 000 litres. Cependant, il est nécessaire de toujours vérifier le niveau de la boue, afin d’éviter les risques d’obstruction ainsi que de débordement.
Ainsi, si vous voulez connaitre le moment idéal pour réaliser une vidange fosse septique, vous devez tout simplement plonger un bâton à l’intérieur de la cuve. Cela ayant pour but de vérifier la hauteur de la matière solide. Par conséquent, si cette dernière arrive à la moitié de la fosse, il est absolument primordial d’intervenir dans les plus brefs délais.
Par ailleurs, il est essentiel de bien faire la différence entre la boue qui se situe au fond de la cuve et les graisses qui flottent en surface. La présence de celles-ci ne veut effectivement pas toujours dire que vous devez à tout prix effectuer une vidange.

Quand faut-il faire la vidange d’une fosse septique ?

Pour garantir l’évacuation optimale de vos eaux usées ménagères, il convient de faire la vidange régulière de votre fosse septique. D’autant plus que cette opération vous permet de prévenir les risques de débordement, mais aussi d’obturation de vos canalisations. Ce qui évitera certainement de causer des dégâts. Mais comment savoir qu’il est temps de faire la vidange de votre fosse toutes eaux ou de votre fosse septique ? Découvrez ici la réponse.

Alors, comment vérifier si votre fosse septique est pleine ?

Avant de contacter un professionnel pour une vidange fosse septique, vous pouvez d’abord vérifier les signes démontrant que votre cuve est pleine. Parmi les premières pistes, vous constaterez généralement de mauvaises odeurs ainsi que des remontées d’eaux usées.
De ce fait, pour être certain que ces désagréments sont dus à une fosse septique pleine, vous pouvez y plonger une perche. Comme ce qui a été susmentionné, cet objet sera enfoncé jusqu’au fond de la cuve. À un certain stade, vous sentirez un genre de résistance. Cela signifiera que vous êtes sûrement arrivé au niveau de la boue. Ce sera donc le moment où vous pourrez noter la profondeur. Vous saurez naturellement qu’il est temps de faire une vidange, lorsque le niveau aura dépassé la moitié du volume de la fosse.

En outre, si votre cuve déborde alors que le volume de boue n’est pas réellement élevé, cela veut certainement dire qu’il y a engorgement. Dans ce cas-là, il est indispensable de réaliser une vidange, afin de retirer efficacement le bouchon.

Comment se déroule une vidange de fosse septique ?

Avant toute chose, il est utile de préciser que faire la vidange fosse septique soi-même est strictement interdit. En effet, il est fortement recommandé de confier la tâche à un professionnel agréé par votre préfet.
Ce spécialiste viendra notamment chez vous à bord d’un camion équipé de trois compartiments. L’opération se réalise en quatre étapes :

  • L’eau de la fosse entre en premier lieu dans le premier compartiment du camion, afin d’être vidangée ;
  • Un pompage de boues et de graisses est ensuite effectué dans le deuxième compartiment ;
  • Dans le troisième compartiment, le réseau de canalisations est nettoyé avec de l’eau propre ;
  • Enfin, l’expert réintègre l’eau du premier compartiment dans votre fosse septique, dans le but d’y réintroduire les bactéries.

Il est à noter qu’une vidange peut durer entre 60 et 90 minutes, en fonction de la capacité de votre fosse toutes eaux. Le professionnel doit aussi vous remettre une sorte de bordereau, afin de vous faciliter le suivi des entretiens effectués. Ce relevé détaillé doit d’ailleurs comporter les éléments suivants :

  • Le nom de l’intervenant ;
  • Son numéro départemental d’agrément accompagné d’une date de validité ;
  • L’identification de son véhicule ;
  • Vos coordonnées, en tant que propriétaire du dispositif ;
  • La date de réalisation de la vidange ;
  • La désignation ainsi que la quantité des éléments vidangés ;
  • Sans oublier le lieu d’intervention.