Quel sport de combat pratiquer quand on est une femme ?

Quel sport de combat pratiquer quand on est une femme ?

9 octobre 2020 0 Par Aymen

L’idée reçue sur le fait que les femmes sont des êtres faibles et sans défense n’est plus d’actualité. La femme peut, en effet, pratiquer des sports de combat et se défendre contre les agressions physiques extérieures.

De nos jours, de plus en plus de femmes s’inscrivent en salle de sport et cours d’arts martiaux pour apprendre à se défendre en cas de violence subie. Elles veulent pratiquer un sport de combat pour faire face à des situations frustrantes. Mesdames, pour vous aider à surpasser vos particularités morphologiques et certaine vulnérabilité, nous vous proposons une liste de sport de combat qui vous apprennent la self-défense efficacement en cas d’agression :

Le krav maga

Le krav maga est un ensemble de techniques d’auto défense. Il répond surtout à des situations réelles d’agression physique, d’où son utilité pour les femmes. Un sport de combat puissant, le krav maga trouve son origine depuis les années 30. Il est issu d’Israël et fut appris à la communauté juive locale afin qu’elles puissent se défendre en cas d’agression. Certes, le krav maga est un sport violent et qualifié parmi les plus dangereux au monde.

Néanmoins, il s’inspire de plusieurs disciplines et implique diverses techniques de combat, notamment des techniques de boxes et de lutte. Le krav maga reprend également les techniques du muay-thaï, du ju-jitsu et du judo. C’est un sport très populaire en raison de son efficacité et son caractère dynamique qui permet de se défendre. C’est un excellent choix de sport de combat et une alternative aux femmes souhaitant apprendre à se défendre, neutraliser son agresseur et avoir le pouvoir de contrebalancer les agressions extérieures.

Le taekwondo

Le taekwondo est un art martial d’origine sud-coréenne. Il remonte aux années 1960 et signifie :  la voie du pieds et du poing. Aujourd’hui, le taekwondo compte plus de 100 millions de pratiquants partout dans le monde. D’ailleurs, il a été admis comme étant une discipline olympique depuis l’année 2000 et des compétitions de taekwondo sont désormais tenues.

Basé sur les techniques de percussions et d’autodéfense, le taekwondo donne aux femmes les capacités de se défense, et ce en temps réel.  En effet, les coups et frappes du taekwondo peuvent causer des dégâts graves. De plus, ce sport de combat permet de forger un physique et un métal en acier. Avec un long entrainement et de l’assiduité, vous acquériez également de la souplesse et de la rapidité dans vos réflexes.

Le ju-jitsu

Né en Japon, le ju-jitsu est à l’origine développé par les samouraïs. Il signifie littéralement : l’art de la souplesse. C’est un art martial ancestral qui a donné naissance à d’autres disciplines connues dans le monde entier, comme le judo, l’aïkido et le ju-jitsu brésilien. Ce sport de combat permet de se défendre efficacement et à main nue sur un champ de combat, d’où son utilité pour les femmes afin de surmonter une quelconque agression.

Il permet de se concentrer sur des mouvements souples dans le but d’éviter des attaques frontales. Il permet également d’exploiter la puissance de l’agresseur en votre avantage en pratiquant divers techniques de mobilisation, de frappes et de déplacement.  Ainsi, le ju-jitsu est un sport de combat polyvalent parfait aux femmes en cas d’agression étant donné son petit gabarit et sa morphologie particulière.

A noter qu’outre les techniques maîtrisées, les arts martiaux intègrent un bagage psychologique impressionnant et permettent d’avoir, non seulement un physique, mais aussi un mental puissant et une maitrise du rythme respiratoire.

Par ailleurs, vous pouvez toujours utiliser un instrument pour affronter vos adversaires. Le nunchaku est d’ailleurs très pratiqué par les hommes et les femmes et constitue un outil pratique, utile et même esthétique. En effet, il est désormais disponible en diverses modèles, matériaux et coloris.

Découvrez par la suite : Muscler ses abdos : les bonnes pratiques