Réussir une vente immobilière ; les bonnes astuces

Réussir une vente immobilière ; les bonnes astuces

12 mars 2020 2 Par Florence

La réussite d’une vente immobilière dépend de son implication dans ce projet et de la démarche qu’on va suivre. Certains propriétaires se lancent tout seul dans cette quête et n’aboutissent à aucun résultat. D’autres confient la tâche à une agence immobilière et se laissent piéger dans un gouffre financier. Mais comment alors réussir ? Nos conseils.

Vendre son bien : trouver les bons conseils

Quand on souhaite s’affranchir des frais d’agence, on aimerait alors dénicher des meilleurs conseils sur magazine de l’immobilier. Nombreux sont les communautés de vendeur qui peuvent aussi vous aider à réussir une vente immobilière et ce, sans l’aide d’une agence. Cela dit, tous les conseils ne sont pas bons à pratiquer. On doit garder une certaine logique en comparant par exemple les offres similaires et en consultant quelques tutos sur internet des notaires. En général, il faut toujours se mettre à la place des acheteurs et surfer sur la tendance. C’est de cette manière que l’on pourra avancer dans sa quête. D’autre part, vendre un bien ne se fait pas en un seul jour, cela exige implication personnelle et aussi un grand investissement de son temps. Toutefois, les conseils sont souvent de rigueur pour éviter de suivre une démarche futile et qui ne correspondent même pas à ses besoins.

Dresser les points forts de son bien immobilier

Les atouts d’un bien immobilier à vendre peuvent être multiples. Il faut juste mettre en pratique son talent d’observateur et avoir un œil bien avisé. Evaluer en premier lieu la localisation du bien. Un acheteur n’est pas intéressé par un emplacement à l’entrée de la ville si la zone n’est pas desservie par de nombreux moyens de transport et par le métro. Ou bien, si elle se trouve trop loin des petits commerces, d’un centre de santé, d’un café, d’un bar ou d’une école pour les enfants. La situation de l’appartement doit être évaluée bien avant même de penser aux autres atouts du bien. En plus de celle-ci, il faut également tenir compte du quartier. Il existe en effet des quartiers qui sont classés zones rouges en matière d’insécurité. Et plus un quartier est sécurisé et se situe tout près du centre, plus, le prix sera attractif. Enfin, il faut aussi évaluer les atouts de son bien, c’est-à-dire, ses différentes caractéristiques ainsi que son état en général. Mieux vaut alors dresser une liste et se poser les bonnes questions. Est-ce un bien neuf ou ancien, quelle était la date de construction, quel est le résultat du diagnostic immobilier ? … On doit aussi étudier le volume de l’espace, sa configuration, l’orientation et donc, le degré de confort ressentie en pénétrant une pièce. Tout cela fait partie des détails que l’on doit absolument prendre en compte avant de fixer un prix.

Engager quelques travaux de rénovation avant la vente immobilière.

Les travaux de rénovation paraissent couteux mais c’est un investissement très profitable. Ils permettent au bien de s’offrir un nouveau look, ce qui va rehausser sa valeur. Si après une évaluation, on se rend compte que les défauts sont plus importants que les atouts, mieux vaut les améliorer grâce aux travaux comme la peinture, la rénovation énergétique, la mise en conformité de l’électricité, du chauffage et de la plomberie. Donc, il faut rendre l’intérieur plus attrayant afin qu’il puisse faire bonne impression aux visiteurs. Enfin, un autre plus qui pourrait aider : le home staging. Il s’agit d’une autre façon de vendre une maison ou un appartement. Désormais, les visiteurs ne vont plus visiter un bien vide mais meublé afin qu’ils puissent se projeter dans le futur et imaginer toutes les possibilités d’aménagement au cas où ils prendront la maison.