Comment bien nourrir son chien en fin de vie ?

Comment bien nourrir son chien en fin de vie ?

15 octobre 2020 0 Par Eva

Lorsque nos fidèles compagnons prennent de l’âge, et plus particulièrement à partir du dernier tiers de leur vie, leurs besoins physiologiques évoluent. En effet, leur activité physique a tendance à diminuer, entraînant une réduction des apports nutritionnels nécessaires.

Par ailleurs, leur métabolisme ralentit, ce qui implique une modification de régime alimentaire pour l’adapter aux besoins spécifiques dus à leur âge.

Voici quelques conseils pour nourrir au mieux votre compagnon à quatre pattes, qu’il consomme des croquette chien industrielles ou des préparations plus élaborées « faites maison ».

Opter pour une alimentation spécialisée

Le meilleur moyen de s’assurer de répondre aux besoins spécifiques d’un chien âgé est de se procurer des aliments et/ou des croquettes chien estampillées « senior ». D’une manière générale, ces recettes sont élaborées dans le respect des besoins essentiels des vieux chiens et permettent de les maintenir en bonne condition physique.

Ces aliments permettent un rééquilibrage des apports nutritionnels en accroissant aussi bien la proportion des protéines que leur qualité. Avec l’âge, le chien se fragilise et voit ses besoins en protéines augmenter. Or, l’assimilation des protéines par son organisme se fait plus difficile.

Pour satisfaire à ses besoins physiologiques essentiels, il est donc indispensable de lui offrir un régime alimentaire constitué d’au moins 20 % de protéines (sans oublier de lui fournir les fibres, les minéraux et les vitamines indispensables, en quantité suffisante).

Ces rations adaptées réduisent en outre la part de graisses, les chiens d’âge ayant une plus forte tendance à les stocker et à souffrir de surpoids.

Il est d’ailleurs recommandé d’accompagner la modification d’alimentation d’une restriction drastique de friandises additionnelles.

En effet, ces dernières pourraient soit détourner le chien de sa ration de croquette chien et s’y substituer, soit s’y ajouter et constituer un excès extrêmement préjudiciable pour sa santé. Elles pourraient en effet générer une prise de poids importante et provoquer différentes pathologies graves telles que le diabète, les maladies cardiaques, l’arthrite, etc.

Pour réduire les troubles digestifs qui pourraient résulter de ce changement d’alimentation radical, la progression est de mise. Il est ainsi recommandé de mélanger les anciennes croquette chien aux nouvelles et d’augmenter, jour après jour, la proportion d’alimentation destinée aux chiens seniors. Cette phase d’adaptation, d’approximativement une dizaine de jours, est nécessaire, quelle que soit la modification alimentaire adoptée.

Adapter le mode d’administration des repas

En vieillissant, la plupart des chiens éprouvent des difficultés à mâcher. Il est donc conseillé de proposer des croquette chien de taille plus petite, plus molles et de formes et consistances plus faciles à avaler. En outre, humidifier la nourriture mise à disposition avec de l’eau tiède peut également faciliter la mastication et favoriser la digestion. Cela permettra également de contribuer à maintenir une bonne hydratation de votre compagnon.

Il est par ailleurs important de ne donner que de la nourriture à température ambiante (ou très légèrement tiédie).

En effet, avec l’âge, les chiens perdent souvent l’appétit et disposent corrélativement d’un odorat plus limité. Or, c’est notamment grâce à l’odorat que l’appétit des chiens est stimulé. En proposant des plats non réfrigérés et bien conservés (tenir les sachets de croquettes hermétiquement fermés par exemple), le vieux chien percevra mieux les saveurs et sera incité à se nourrir. Varier les recettes et les saveurs peut également entretenir son intérêt pour la nourriture.

Enfin, il est primordial de fractionner les repas pour une meilleure assimilation et un apport nutritionnel mieux réparti sur la journée. Il est ainsi recommandé de proposer deux à trois repas de croquette chien par jour. Attention toutefois à ne pas tomber dans l’excès inverse, de nourrir votre chien en continu, ce qui pourrait engendrer des pathologies lourdes.

Il faudra donc veiller à maintenir l’équilibre entre les apports des repas et les besoins énergétiques de votre chien. Les paquets de croquette chien indiquent généralement les proportions adaptées aux différentes races et corpulences.

Veiller à une bonne hydratation de votre compagnon

Plus ils prennent de l’âge, moins les chiens sont sensibles à la sensation de soif. Leur organisme comportant une part d’eau moindre, comparativement au jeune chien, ils sont plus sujets à la déshydratation. Il est essentiel de s’assurer au quotidien que votre chien d’âge boive suffisamment. Dans cette optique, l’alimentation a également un rôle à jouer, que ce soit en alternant les préparations sèches et les préparations humides ou en hydratant systématiquement les croquette chien.

En définitive, accompagner votre compagnon en fin de vie n’a rien d’insurmontable. Il suffit de se comporter avec lui comme avec n’importe lequel de vos proches vieillissants : rendre ses repas attractifs et veiller à ce qu’il boive en quantité suffisante.

En cas de difficulté, il ne faut pas hésiter à donner la nourriture qui fait envie à votre chien tout en l’adaptant aux besoins nutritionnels recommandés par votre vétérinaire. Quoi qu’il en soit, pour maintenir votre chien en forme, proposez-lui des sorties et activités régulières.