Contrôle technique de voiture : durée, validité et les raisons pour le faire

Contrôle technique de voiture : durée, validité et les raisons pour le faire

20 juin 2021 Non Par Amine

Effectuer un contrôle technique de voiture est indispensable pour pouvoir circuler tranquillement sur la voie publique. Il est destiné à déterminer l’état d’un véhicule. En cas de défaillance, les problèmes sont classés par ordre de gravité. Quelle est la durée, l’utilité et la validité de ce contrôle ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet.

Quand faire un contrôle technique ?

Faire un contrôle technique, mais quand ? La réponse à cette question dépend de l’année de mise circulation de la voiture. En effet, une voiture âgée de moins de quatre ans peut rouler sans contrôle technique. Une réparation auto n’est pas forcément nécessaire entre temps. Au-delà, il est donc indispensable de faire un contrôle technique. Pour éviter le retard, il faut vérifier la date indiquée sur la carte grise. Normalement, elle est fixée à six mois avant la fin du délai de quatre ans accordés. Après cette première visite technique, il faut en faire tous les deux ans. Lorsqu’il s’agit d’un véhicule de deuxième main, la fréquence est la même. Cependant, le vendeur doit avoir effectué un contrôle technique six mois avant la vente.

Quelles sont les raisons d’effectuer un contrôle technique ?

Il existe de nombreuses raisons pour faire un contrôle technique. En voici les plus importantes :

  • Premièrement, il est illégal de circuler en France sans avoir passé le contrôle technique. En cas de contrôle par les autorités, le conducteur risque une amende d’environ 130 €. Elle doit être réglée le plus tôt possible puisqu’elle sera majorée de 750 € après 45 jours.
  • Ensuite, un retard dans la réalisation du contrôle entraîne la même conséquence si le véhicule circule sur la voie publique. Ainsi, aucun délai supplémentaire n’est accordé. La visite technique doit être effectuée avant l’échéance.
  • Enfin, il s’agit aussi de déterminer si la voiture ne représente pas un danger pour le conducteur et les autres utilisateurs de la route.

À noter que la même sanction est prévue pour toutes les voitures qui n’ont pas passé une contre-visite alors qu’une mention défavorable a été émise à leur encontre.

Un contrôle technique est indispensable pour tous les propriétaires de voiture. Il est recommandé de vérifier l’état général de la voiture avant de passer cette visite. Pour ce faire, vous pouvez prendre contact avec un garagiste que vous trouverez sur un comparateur de garage comme Mecagoo.

Contrôle technique : durée

Le contrôle technique représente une séance de vérification d’une durée de 30 à 50 minutes en moyenne. Elle varie en fonction de la voiture et des options disponibles à bord. La durée de cette visite peut même aller jusqu’à une heure de temps pour les voitures de type hybride. Leurs technologies sont en effet plus complexes. Dans tous les cas, 30 minutes représentent la durée minimale. Il s’agit tout de même de vérifier 133 points lors de ce contrôle. Ces divers points vérifiés par un contrôleur concernent :

  • Les documents permettant d’identifier la voiture ;
  • Le bon fonctionnement du système de direction ;
  • L’état de l’ensemble des éléments qui constituent le système de freinage ;
  • L’état de la carrosserie et toutes les pièces mécaniques indispensables ;
  • Les vitres, les rétroviseurs et tous les éléments permettant d’avoir une bonne visibilité ;
  • Le niveau de pollution de la voiture.

Ces vérifications sont à réaliser par un organisme agréé. Le prix moyen pour un contrôle technique est de 70 €. Pour les contre-visites, il faut prévoir 20 € à 40 €. Attention, ces coûts peuvent varier d’un endroit à l’autre en sachant que les tarifs dans les grandes villes sont beaucoup plus élevés.

Contrôle technique : validité

Contrairement à sa durée, la validité d’un contrôle technique est invariable. Elle est fixée à deux ans après l’opération de contrôle. Le centre doit attribuer une vignette à la fin de la visite. Ce document, à apposer sur le pare-brise, indique la date précise de la prochaine échéance. Celle-ci est aussi précisée dans la carte grise. Il convient ainsi de les vérifier de temps en temps pour s’assurer que la date butoir n’est pas dépassée. Sinon, la voiture se retrouvera en irrégularité en cas de retard.