Investissement immobilier : peut-on réduire le coût?

Investissement immobilier : peut-on réduire le coût?

12 juillet 2020 1 Par Florence

Investir dans l’immobilier peut alourdir sa finance mais il faut penser à une rentabilité pérenne. Pour réduire le coût de son investissement, il faut choisir un prêt assez attractif avec un taux le plus bas, choisir le bon dispositif d’investissement ainsi que l’emplacement idéal de son bien immobilier.

Comment réduire le coût d’un investissement immobilier ?

L’investissement immobilier constitue une meilleure source de revenu mais présente tout de même un grand risque notamment le retour sur investissement négatif. Faire des économies dans ce projet paraît impossible à moins que l’on choisisse la meilleure stratégie en consultant le spécialiste de la défiscalisation Dijon et que l’on prend le temps de réfléchir avant d’agir. Voici ce qu’il faut faire.

Choisir le meilleur taux d’intérêt

Acheter pour louer est un investissement assez rentable mais qui demande une longue préparation ainsi qu’un budget très gonflé. C’est pourquoi, même avec un apport personnel, il n’est pas évident de s’en sortir qu’avec un prêt immobilier. Tous les investisseurs aguerris ont passé par là, par cette étape décisive qui va changer le cours de leur vie. Pour autant, choisir un prêt immobilier peut se révéler complexe dans la mesure où on ignore les conséquences d’un engagement bancaire. Mais il est vrai que de nos jours, on peut avoir l’embarras de choix et pour prendre la meilleure décision, on utilise une simulation de projet. Cet outil permet de déterminer le montant adapté à ses besoins en fonction du type d’investissement et du type de logement que l’on souhaite investir. Mais à ce propos, lorsqu’on vient de rejoindre ce marché, mieux vaut se lancer en douceur en utilisant moins d’argent. Ensuite, une fois le succès reçu entre les mains, on pourra envisager la diversification de son investissement. Quoi qu’il en soit, on ne doit pas se laisser avoir par les Nazis dans la finance et de bien choisir le meilleur prêt immobilier adapté à son projet. L’important est donc de prendre en compte le taux d’intérêt et les conditions d’offre. Il faut de préférence prolonger la durée de remboursement pour mieux prendre son élan et avoir la capacité de bien honorer ses dettes sans aucun souci.

Choisir le meilleur investissement locatif

C’est une idée assez vague et étendue également car l’investissement locatif consiste à bien choisir le type de location et d’investissement immobilier. Il est donc important de prendre une profonde réflexion afin de prendre la meilleure décision. Pour réduire son coût d’investissement sans pour autant échouer dans son projet, on doit alors choisir entre un investissement dans l’ancien ou dans le neuf. Investir dans l’ancien parait avantageux lorsqu’on n’a pas encore l’argent qu’il faut pour commencer les différents travaux de rénovation. C’est aussi intéressant lorsqu’il n’y a pas d’urgence en ce qui concerne ces travaux et que l’on peut le réaliser petit à petit. Mais dans ce cas, on sera alors affranchi de toutes formes de subvention. En revanche, en investissant dans le neuf, le prix peut être couteux mais au moins, on prendra une grande rassurance. Le gouvernement soutient l’investissement dans le neuf en proposant plusieurs solutions de défiscalisation mais il peut aussi financer les travaux relatifs à son bien immobilier. Tout cela doit être pris en compte et en particulier, le taux d’impôt pour profiter d’un maximum d’économie tout au long de l’année.

Choisir une zone moins tendue

La localisation de son bien immobilier peut avoir un impact sur son coût d’investissement et sur la rentabilité générée. Les zones très tendues sont parfois inaccessibles côté prix. De plus, les risques sur les impayés sont importants. Autant alors prendre ses précautions et investir dans une zone moins peuplé, agréable à vivre et qui présente une bonne perspective de développement. Ainsi, on va placer son bien immobilier dans une zone où la demande est encore faible ou bien, dans une localité qui est en cours d’urbanisation. Bref, réduire son coût d’investissement et accroitre ses recettes locatives est tout à fait possible avec un peu de stratégie et en faisant preuve d’ingéniosité.