3 conseils pour bien choisir votre chocolat

3 conseils pour bien choisir votre chocolat

15 septembre 2020 Non Par Amine

Si vous aimez savourer un bon morceau de chocolat de temps à autre, c’est important de bien choisir votre produit. Or il ne suffit pas de voir le taux de cacao et la quantité de sucre pour savoir si un chocolat est bon ou non. On vous explique.

Méfiez-vous du chocolat de la grande distribution

Si l’on vous demande de citer quelques marques de chocolats, vous penserez sûrement à ces grands noms qu’on retrouve pourtant et facilement dans les grandes surfaces. Celle-ci consacrent tout un rayon à la chocolaterie et proposent différentes flaveurs et « qualités », à des prix parfois bien hauts. Sauf que dans la plupart des cas, ces chocolats ne sont pas des plains sains et certains ne mériteraient même pas ce titre si l’on se réfère à la réglementation en Europe. En effet, un chocolat doit être composé d’au moins 35 % de cacao et contenir un minimum de 18% de beurre de cacao. Cela ne veut pas dire de vous priver entièrement de ces produits (les chocolats de Pâques par exemple), mais vous devez en consommer avec grande modération et être prudent.

 

Préférez les artisans chocolatiers, des experts du chocolat

Loin des préjugés que nous avons, les prix chez les artisans chocolatiers ne sont pas forcément très élevés. On entend par exemple parler du chocolat suisse qui nous semble hors de portée. Mais en vérité, vous retrouvez des produits pour tous les budgets. Il existe différents types de chocolat en fonction des composantes et de la teneur en cacao puis en beurre de cacao et pâte (masse) de cacao. Aussi selon la qualité et la quantité du sucre ajouté. Mais ce qui est sûr, c’est que vous obtenez un meilleur, et surtout un véritable, chocolat chez les spécialistes. Tout simplement car ils sont des experts du domaine et parce qu’ils sont plus réglementés. Là aussi, il n’y a pas que les grandes marques connues, mais également de petites enseignes qui ne sont pas forcément forts présents sur le web. Des pays sont en plus reconnus en ce domaine comme la Suisse et la Belgique.

les artisans chocolatiers

Savoir analyser les composantes d’un chocolat

Bien lire les étiquettes est une règle pour acheter tout aliment. Vous ne pouvez évidemment pas tout comprendre, mais il faut avoir un minimum de connaissances. En ce qui concerne le chocolat, des minimums de 35% de cacao et de 18% de beurre de cacao sont exigés selon la loi en Europe, avec quelques différences selon le pays et le type de chocolat. C’est important de vérifier la teneur en beurre de cacao parce que plus celle-ci est élevée, plus le chocolat est pur. Qu’un produit affiche plus de 70% de cacao n’est donc pas une raison suffisante de l’acheter. Vérifiez aussi le taux de sucre en privilégiant le sucre de canne et évitez les huiles ajoutées comme l’huile de palme. D’ailleurs, la matière grasse devrait provenir du cacao et non d’une huile ajoutée.

 

On parle ici du chocolat à consommer comme gourmandises, et non du chocolat destiné à la pâtisserie. Des réglementations spécifiques existent pour ce dernier.