Comment devenir rentier ? En 3 étapes clés

Comment devenir rentier ? En 3 étapes clés

21 avril 2022 0 Par Gabjo

Être rentier signifie : « toucher une rente mensuelle », trimestrielle ou annuelle. Dit plus simplement, cela signifie que vous allez toucher à une fréquence précise, les revenus de votre investissement financier. Ce qui vous assure une meilleure stabilité financière, voire une totale indépendance en quelques années. C’est un statut à la portée de tout le monde pour peu que vous fassiez preuve d’organisation et de préparation. Voici notamment 3 étapes clés pour devenir rentier.

Choisir le type de placement

Pour devenir rentier, vous avez le choix entre différents placements. Évidemment, la rapidité des revenus varie d’un modèle d’investissement à un autre. Généralement, plus le placement est rapide et génère énormément de revenus, plus il est à risque. Tel est le cas avec la bourse ou l’entrepreneuriat. Néanmoins, ce sont des choix à ne pas minimiser si vous comptez atteindre rapidement l’indépendance financière.
Pour ceux qui ne souhaitent pas prendre de risque, il reste l’investissement immobilier locatif ou les comptes épargnes comme l’assurance vie, l’épargne retraite, etc. Bien que plus lents, ces placements ont l’avantage de présenter moins de risque. Ce qui vous assure davantage un avenir financier stable.
Évidemment, rien ne vous empêche de mélanger les différents types de placement si vous avez le capital nécessaire pour cela. En diversifiant votre patrimoine, vous pouvez aspirer à devenir rentier plus rapidement et à moindre risque.

Trouver le capital

Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas attendre la cinquantaine pour devenir rentier. À l’âge de 20 ans, vous pouvez parfaitement toucher une rente si vous choisissez le bon placement. Plus tôt, vous ferez des économies, plus tôt vous deviendrez rentier. Les banques et les sociétés de micro finances peuvent vous soutenir dans ce genre de projet.
En effet, ce n’est pas la peine de se serrer la ceinture plus que de raison pour investir. Vous pouvez le faire via un crédit. Un emprunt immobilier est par exemple disponible pour les investissements dans la pierre locative.
Vous pouvez également utiliser les revenus de vos anciens placements pour les réinjecter dans un nouveau projet et ainsi espérer devenir rentier plus rapidement. D’ailleurs, en consommant bien vos rentes, vous pouvez aussi aspirer à des avantages fiscaux de toutes sortes. En France, on recommande notamment la règle de 33% de la consommation de votre capital annuel.

Faire preuve de patience

Enfin, vous devez vous lancer dans le placement de votre choix pour devenir rentier. Et faites preuve de patience. Quand bien même vous avez opté pour la bourse, il faudra quelques mois pour toucher de revenus sur votre placement.
Un conseil : ne dépenser pas immédiatement les premières rentes que vous touchez. Pour atteindre l’indépendance financière comme prévu, vous devez les réutiliser dans d’autres placements. Vous le savez : c’est en diversifiant votre patrimoine que vous aurez le maximum de résultats et le moindre risque.
Vous pouvez notamment vous faire accompagner par un expert en investissement pour être sûr de gérer votre portefeuille comme il faut. Ce dernier s’occupera également des transactions nécessaires pour acheter vos actions et de les faire fructifier en fonction de la tendance du moment. En de termes plus simples, ce genre de professionnel est le gage de la réussite de vos investissements et vous permettra de devenir rentier assez rapidement.
Vous avez désormais toutes les cartes en main pour devenir rentier. Comme susmentionné, ce genre d’investissement ne s’ouvre pas uniquement aux séniors ou aux adultes. Pour être indépendant financièrement dès la trentaine, et pouvoir laisser quelque chose à vos enfants, vous devez commencer à économiser assez tôt et vous lancer dans les placements le plus vites possible. Ce peut être dans la bourse comme dans l’immobilier.