Les numéros surtaxés en France

Les numéros surtaxés en France

30 juin 2021 0 Par Admin

Aussi appelés numéros SVA ou numéro de service à valeur ajoutée, les numéros surtaxés représentent un moyen de paiement permettant de réaliser la monétisation de services et contenus via des numérotations téléphoniques. Ces numéros spécifiques ne sont pas utilisés par tout le monde. Ce sont habituellement les organismes, les administrations ou encore les entreprises et les commerçants qui s’en servent pour donner des renseignements, proposer des services, etc. Voici plus d’informations à leur propos.

Petit historique des numéros surtaxés

La naissance des numéros surtaxés en France est relative à l’apparition d’un besoin particulier : la nécessité de proposer un tarif unique pour les appels vers une entité. Au début, les communications électroniques avaient des modes de tarification variables en fonction de la zone géographique. Les appels effectués dans la même zone sont donc moins chers que ceux qui sont faits dans des zones différentes. L’appel est alors dit interurbain. Au fil des années, le cout des communications interurbaines et celles locales n’ont cessé de baisser. Il était de 20 en 1970 contre 6,5 en 1994.

Avec les différentes évolutions dans le domaine de la technologie de communication, les numéros de services à coûts partagés sont également apparus. Ils ont pour objectif de permettre aux entreprises d’être appelées depuis n’importe quel point du territoire métropolitain à un tarif connu de l’appelant et cela, sans prendre en compte la zone géographique où se trouve l’appelant ou l’entreprise. Ils permettaient surtout aux appelants de bénéficier d’une gratuité complète de l’appel. Ainsi sont apparus aussi les numéros avec les codes couleurs « numéro vert », « numéro azur » et « numéro indigo ». Cependant, les coûts de la communication étaient à la charge de l’entreprise exploitant le numéro pour un numéro vert. Pour un numéro azur, il était accessible à un coût d’appel local et pour un numéro indigo, le cout prenait en compte le tarif local mais également le tarif interurbain.

A l’époque, il n’y avait pas encore de site qui donnait la possibilité de contacter ces numéros depuis l’étranger.

Comment fonctionne le numéro surtaxé ?

L’utilisation d’un numéro surtaxé est une opération octroyée par un prestataire de service pour avantager son client, personne physique ou personne morale.

Ainsi le souscripteur à un opérateur de réseau règle, par imputation sur sa facture opérateur (via l’envoi d’un sms ou un appel d’un numéro surtaxé), l’achat de la prestation de service. C’est l’usager du numéro qui paie la facture du service vendu via SVA ou SMS à travers son abonnement téléphonique selon les tarifs fixés par le prestataire de service. La somme due est d’abord informée à l’abonné avant l’appel. Elle est ensuite ajoutée à sa facture.

En règle générale, il est impossible de contacter un numéro surtaxé hors du territoire français. En effet, les entreprises ne sont pas obligées de permettre cet appel depuis l’étranger. Cependant, l’évolution de la technologie a permis à plusieurs usagers de se servir d’internet pour rendre possible cette communication. Ils doivent passer par un site qui sert d’intermédiaire pour contacter le numéro surtaxé. Le propriétaire de ce dernier ne saura pas obligatoirement d’où vient l’appel car le numéro est considéré comme un non géolocalisé.

D’autres informations à savoir

Il faut noter que les arnaqueurs utilisent aussi des numéros surtaxés pour faire des pratiques frauduleuses. Alors quand le doute s’installe, il vaut mieux se renseigner sur le site infosva.org. En cas d’abus, l’appelant peut faire des signalements au 33700.

Pour se protéger des appels venant des personnes malhonnêtes, il faut éviter de rappeler les numéros surtaxés qui envoient des invitations d’appel ou d’envoi de msg douteuses. Ils proposent souvent des jeux concours, demandent d’être rappelé dans l’urgence, etc.

Lisez par la suite, comment trouver des informations de santé fiables sur Internet ?