Moteur de rideau métallique: comment le remplacer ?

Moteur de rideau métallique: comment le remplacer ?

18 avril 2021 0 Par Admin

Avec le passage du temps ou en raison d’une utilisation inadéquate, le moteur d’un rideau en fer peut commencer à présenter des signes de fatigue. C’est alors le moment idéal pour procéder au remplacement de celui-ci dans le but d’éviter toute éventuelle panne.

Mais, comment procéder au changement du moteur d’un rideau métallique?

Les signes de faiblesse du moteur d’un rideau métallique

Il existe une variété de cas de figure où le moteur montre des signes de fatigue. Dans ce cas, il faut, alors, savoir si ces soucis exigent le remplacement du moteur ou simplement nécessitent quelques réparations. Pour ce faire, il convient juste de vérifier quelques points initiaux :

  • Le moteur du rideau n’a pas de butée de fin de course : cet élément est fondamental. Il se règle lors de la mise en place du rideau métallique. Sans ce fait, le moteur aura tendance à s’user beaucoup plus rapidement que l’habituel.
  • Le moteur est convenablement relié au courant électrique : il suffit de vérifier les branchements électriques. Dans la majorité des cas, ce sont les causes du dysfonctionnement du moteur.
  • Les charbons du moteur sont endommagés : dans une telle situation, il suffit de les changer pour que le moteur puisse fonctionner convenablement pendant de longues années.
  • Le commutateur du moteur a donné l’âme : il s’agit d’un élément qui peut être facilement remplacé et qui ne requiert pas le remplacement de l’intégrité du moteur de rideau métallique.

 

La démarche à suivre pour changer le moteur d’un rideau métallique

Le changement du moteur d’un rideau métallique est une opération délicate. Elle nécessite de suivre quelques étapes bien précises pour avoir de bons résultats.

Étape N°1 : procéder aux vérifications nécessaires

Avant de procéder à toute intervention, il faut, tout d’abord, s’assurer si les raccordements électriques sont en bon état. Il serait dommage, en effet, de remplacer le moteur de son rideau métallique, car il n’est simplement plus alimenté en courant électrique.

Pour ce faire, on doit alors se munir d’un multimètre pour être certain que le courant électrique circule convenablement dans tous les points du moteur. Il faut  vérifier également que le commutateur est en état d’action et que les charbons ne sont pas endommagés, car là, les réparations pourraient être onéreuses.

Étape N°2 : démonter l’ancien moteur

Parfois, il arrive qu’il faille substituer son ancien moteur par un nouveau. En règle générale, le moteur de rideau en fer est mis en place au niveau de l’axe d’entraînement du rideau. Pour le tablier, il est enroulé autour de cet axe. Alors, pour le démonter, il suffit d’enlever le cache entourant le moteur et le tablier.

Après, il faudra démonter le moteur tubulaire ACM puis procéder à l’enroulement des fils d’alimentation. Toutefois, il faut veiller à noter toutes les étapes qu’on a réalisées.

Cela va être utile quand il s’agira de monter le nouveau moteur sur le rideau en métal. En cas de confrontation de la moindre difficulté, il vaut mieux contacter un expert en dépannage rideau métallique à Paris.

Étape N°3 : installer le nouveau moteur

Le plus souvent, le nouveau moteur de rideau en fer est accompagné d’une notice de mise en place. C’est cette dernière qui va simplifier la tâche. Sinon, il convient de refaire l’inverse de l’opération du démontage et le tour est joué.

Il faut faire attention, car avant de procéder à toute intervention, il faut penser à couper l’alimentation en courant électrique.

Également, il ne faut pas négliger l’étape au quelle il faut noter les tâches à faire. Sinon, on pourra rencontrer quelques impasses lors de l’installation du nouveau moteur. Joindre un professionnel est toujours une bonne solution pour vous sortir d’affaires.

Pourquoi l’axe d’un rideau en métal tombe en panne ?

Pour information, l’axe du rideau de fer est la principale pièce qui a pour rôle de permettre l’enroulement du tablier. Sans cet élément, le rideau métallique ne pourrait exercer les mouvements de fermeture et d’ouverture.

Il est, alors, un élément essentiel au bon fonctionnement du mécanisme. Cependant, dans la plupart des cas, l’axe central du rideau en métal est associé au moteur quand il s’agit d’un modèle motorisé. En fait, le moteur du rideau en métal se décline en deux types :

 

  1. Un moteur tubulaire : dans une telle situation, le remplacement de l’axe n’est pas nécessaire. Le moteur se situe souvent dans l’axe et le tout est raccordé à l’électricité. C’est là où la manœuvre se réalise électriquement. C’est le moteur en question qui permet d’éviter l’usure prématurée de l’équipement, parce qu’il exerce une poussée à l’intérieur du tube.
  2. Un moteur central ou axial : dans un tel cas, l’axe du rideau métallique est spécifique et a évidemment dû être remplacé lors de la mise en place du moteur électrique. Le moteur est généralement séparé de l’axe, mais est raccordé électriquement à ce dernier dans le but que l’action puisse se déclencher. Par ailleurs, il est raccordé au réseau électrique.

 

Donc, si le moteur d’un rideau métallique tombe en panne, il existe de fortes probabilités que l’axe doive être changé. En effet, ces deux éléments sont indissociables.

Pour autant, il faut s’assurer qu’il ne s’agit pas simplement d’un mauvais raccordement ou d’une rupture de courant, avant de procéder à toute intervention de changement de l’axe ou du moteur.

Pour ce faire, il suffit de s’équiper d’un multimètre qui a pour rôle d’indiquer si le courant passe normalement ou pas dans le dispositif.

Lisez par la suite, comment créer une décoration nordique chez soi ?