Quand remplacer la carrosserie de sa voiture sans permis ?

Quand remplacer la carrosserie de sa voiture sans permis ?

10 juin 2022 2 Par Valentina

La carrosserie de votre voiture sans permis a subi un impact ? Vous n’êtes pas le seul. Cette partie est en fait celle qui s’expose le plus aux désagréments et aux intempéries. Que le dommage se présente par des rayures légères ou par une dégradation grave, il est difficile mais aussi important de décider si on doit procéder au remplacement de la structure au non. En effet, changer tout simplement des pièces qui constituent la carrosserie et réparer complètement ou partiellement sont également des options possibles dans certaines situations. La décision dépend non seulement du coût de l’opération et de sa difficulté, mais surtout du niveau du dégât.

Quand réparer plutôt que de remplacer ?

L’avantage majeur de la réparation comparée au remplacement de la carrosserie réside dans le côté économique. En effet, le prix de cette alternative se trouve en moyenne de 30 à 60% moins élevé que le changement de la structure entière. L’opération est réalisable si uniquement une ou quelques constituants sont concernés par le dommage. Vous pouvez par exemple réparer les pare-chocs, les fenêtres, les vitres, les ailes et les collisions frontales de votre voiture sans permis. Dans le cas où la dégradation se montre très importante, le remplacement de ces éléments est inévitable. Pour cela, cliquez ici pour trouver les pièces qui vous manquent et qui s’ajustent à la marque, au modèle et à la référence de votre véhicule.

Quant à l’apparition des rayures et frottements superficiels, vous ne pouvez pas changer de carrosserie à chaque fois que cela arrive. Ces dégâts sont très fréquents et peuvent être réparés facilement grâce à des produits efficaces permettant de les masquer. On fait notamment référence au polish et au stylo de retouche, des produits pour polir et rendre lisse la carrosserie.

Quand changer la carrosserie de la VSP plutôt que de réparer ?

Le changement entier de la carrosserie d’une voiture sans permis peut être inévitable non seulement d’un point de vue esthétique, mais aussi pour le respect de quelques règles administratives. Si par exemple, le dommage a complètement changé l’apparence du véhicule et ne permet plus de repérer celui-ci, le remplacement devient une nécessité. Cette situation peut également être causée par le besoin d’assurer la sécurité du conducteur, du passager et des utilisateurs de la route.

Le remplacement de la carrosserie d’une VSP peut consister à repeindre totalement la structure ou à changer celle-ci par une autre. Ces opérations doivent être prises en charge par un carrossier auto.

Remplacement ou réparation de la carrosserie d’une VSP : que dit la loi ?

Bien que la voiture sans permis ne nécessite pas d’avoir le permis, comme indiqué par son nom, être titulaire d’une carte grise est par contre obligatoire. La loi oblige la convenance des caractéristiques du véhicule aux descriptions de celui-ci dans le certificat. Il est donc préconisé de réparer ou remplacer la carrosserie tout en respectant les descriptions indiquées dans la « carte d’identité » du véhicule. Si par contre vous souhaitez apporter des modifications importantes à cette structure, il est obligatoire de remplir le formulaire de demande de certificat d’immatriculation, au moins 30 jours après avoir effectué la transformation.

 Est-il possible de réparer ou remplacer soi-même la carrosserie d’une VSP ?

Tout dépend de la gravité du dégât qui se présente sur la carrosserie. Les réparations légères comme le masquage des rayures peuvent être effectuées par vous. De même pour le remplacement de quelques pièces comme le rétroviseur, le lave-glace, la vitre sur une portière, etc. Par ailleurs, les tâches plus importantes comme le replacement d’une portière entière et la réparation d’une bosse doivent être pris en charge par des professionnels disposant des équipements et des compétences nécessaires.