Cela vaut-il la peine d’acheter un vélo électrique ?

Cela vaut-il la peine d’acheter un vélo électrique ?

16 avril 2021 1 Par Povoski

Les vélos hybrides électriques sont essentiellement des vélos hybrides normaux, équipés d’un moteur électrique qui s’active lorsque vous avez besoin d’un coup de pédale supplémentaire. Plutôt qu’une approche paresseuse de l’exercice, cela permet à toute personne, quelle que soit sa condition physique, de monter sur un vélo de ville, en sachant que son équipement l’assistera si elle est confrontée à une colline intimidante ou à un trajet un peu trop long pour qu’elle puisse le faire seule.

Ils conviennent parfaitement aux trajets quotidiens, à l’équitation de loisir et sont d’excellentes solutions de rechange pour les courses en ville.

Les vélos électriques sont-ils lourds et encombrants ?

La première génération de vélos électriques avait la réputation d’être lourde, d’avoir une autonomie limitée et d’être difficile à manœuvrer. Heureusement, les dernières technologies ont été affinées et les cadres des vélos électriques haut de gamme sont d’une légèreté impressionnante. Les batteries standards peuvent parcourir jusqu’à 200 kilomètres sur une charge (les modèles moins chers auront une autonomie plus faible).

Pourquoi un vélo électrique et non un vélo standard ?

C’est la solution idéale pour les trajets domicile-travail, car ils vous permettent de parcourir une certaine distance sans transpirer de manière inquiétante avant de rencontrer quelqu’un. C’est aussi une alternative pour les personnes souffrant de douleurs aux genoux ou aux muscles. Une bonne bicyclette électrique sera rapide, efficace, légère et capable de porter une certaine charge.

Si vous êtes plus âgé ou moins actif que d’autres membres de la famille, un vélo à assistance électrique est un excellent moyen de garder le rythme avec eux lors d’une promenade, sans dépasser vos capacités. Les grands-parents peuvent ainsi suivre le rythme des petits-enfants.

Les vélos électriques sont également utiles si vous avez des paniers ou du matériel à emporter lors de vos déplacements à vélo : ils vous permettent de transporter une charge plus lourde qu’un vélo classique, sans avoir à fournir d’effort physique supplémentaire. Et bien sûr, ils sont plus respectueux de l’environnement que la voiture. On estime que le coût de l’électricité nécessaire pour alimenter un vélo électrique pendant un an est inférieur à 10 euros, quel que soit le modèle. Vous ne trouverez pas de coûts similaires pour l’utilisation d’une moto ou d’une petite voiture.

Des vélos à assistance électrique adaptés à vos besoins

Comme pour les vélos hybrides classiques, les vélos électriques peuvent être équipés de divers équipements pour faire face aux conditions humides et boueuses. Si vous êtes susceptible de sortir dans les intempéries, assurez-vous d’avoir des freins à disques hydrauliques, qui vous aideront à freiner facilement même sur une machine plus lourde, ainsi que des garde-boue et des protections de chaîne pour vous protéger. Vous pouvez aussi optez pour un VTT électrique si vous êtes un adepte du tout terrain, ou pour un vélo électrique pliant si vous avez besoin de prendre des transports en commun.

Les vélos électriques modernes sont, pour la plupart, alimentés par des batteries au lithium-ion, de petites merveilles légères qui se rechargent en quelques heures. Leur durée de vie dépend du terrain que vous traversez et de la fréquence à laquelle vous les utilisez, car vous pouvez choisir le moment où l’assistance électrique se déclenche ou l’éteindre si vous voulez pédaler.

La batterie lithium dure plus longtemps si elle est entretenue et régulièrement rechargée à l’intérieur pendant la nuit. Traitez-la bien et elle aura une grande longévité.

Combien faut-il payer pour un vélo électrique ?

Naturellement, ils sont plus chers qu’un vélo deux-roues standard, mais vous pouvez toujours acheter un vélo électrique raisonnable pour environ 1500 euros. Les meilleurs vélos en termes de longévité et de performances vous coûteront plusieurs milliers d’euros, mais c’est un investissement qui peut être rentabilisé pour un cycliste régulier.