Certificat électronique : comment l’utiliser pour son identité numérique

Certificat électronique : comment l’utiliser pour son identité numérique

23 août 2022 0 Par Maurice

Vous travaillez ou intervenez dans le monde du numérique ? Sûrement, vous avez déjà entendu parler du fait que le certificat électronique demeure fondamental pour une identité numérique bien sécurisée et efficace. Si malgré cela vous n’êtes pas tout à fait certain de la véracité de cette information, les lignes qui suivent vous expliquent les détails sur la façon dont cela se fait. Saisir exactement comment le système fonctionne, comment l’utiliser et comment l’avoir vous permettra sans doute d’avoir une idée claire. 

Certificat électronique : qu’est-ce c’est ? 

Aussi appelé certificat numérique ou encore certificat de clé publique, le certificat électronique demeure une carte d’identité issue d’une technologie numérique. Il consiste principalement à reconnaître et à authentifier un individu ou une organisation. C’est ainsi qu’au travers de la digitalisation toujours plus requise des personnes physiques et morales, le système a pris au fil des temps une importance prépondérante. Celle-ci se trouve particulièrement en termes d’identité électronique professionnelle. En effet, un certificat électronique se compose des informations essentielles dans le domaine du travail qui se catégorisent en deux parties essentielles :

  • les informations d’identité du certificat : elles se constituent du nom du titulaire ainsi que son adresse électronique, l’identité de l’autorité de certification ayant livré le document, les dates de début de validité de ce dernier, les données du certificat comme son numéro de série, la date d’expiration de la carte, la clé publique du porteur, etc ;
  • la signature de l’autorité émettrice : il s’agit d’une signature chiffrée permettant de prouver que le certificat est bien fourni par une autorité de certification.

Quand et comment utiliser un certificat électronique ? 

Selon sa définition, un certificat électronique s’utilise principalement dans le monde du numérique pour authentifier l’identité d’une personne physique ou morale. L’outil dispose en outre d’autres fonctions permettant le chiffrement des échanges, l’exécution des signatures électroniques en toute sécurité et la sécurisation des contenus électroniques.

La possibilité d’utilisation d’un certificat numérique varie grandement selon le domaine d’intervention. Si on prend le cas d’un site web, l’usage du système dans le secteur se révèle permanent, chaque connexion étant réalisée le niveau de certificat SSL adopté par l’utilisateur.

Il est important de préciser qu’un certificat électronique doit se disposer sur un poste informatique de l’utilisateur. Après la livraison, le prestataire ayant délivré le document doit guider le client sur la mise à en œuvre et l’utilisation du certificat. Pour s’assurer d’avoir les droits suffisants pour effectuer l’installation soi-même et connaître si son entité dispose du matériel dédié, il est préconisé d’associer les services informatiques en amont sur l’action à adopter. En outre, la réalisation des tests préalables est fortement conseillée, et même indispensable, pour vérifier le fonctionnement de l’outil.             

Comment avoir un certificat électronique ? 

Pour disposer d’un certificat de clé publique, il suffit de se rapprocher de l’organisme ou de l’institution proposant des services ajustés à ses besoins. Notons néanmoins que le document doit provenir d’une autorité de certification pour être validée. 

Quant aux démarches à adopter pour l’obtention, elles dépendent de l’autorité émettrice et de la nature du certificat numérique nécessaire. Si par exemple on souhaite avoir un certificat venant de de l’Usine Nationale de Monnaie et Sonnette (FNMT), les étapes à suivre sont les suivantes : 

  • se rendre dans la page web de l’organisme, cliquer sur le bouton « Certifié d’utilisateur » et suivre le guide indiqué. Globalement, le guide dit de renseigner une série de données personnelles et la page donne ensuite un code de sollicitude lié à son certificat ; 
  • en se munissant du code fourni, la personne doit se présenter dans un bureau de registre et formaliser sa demande ;
  • Le certificat peut être envoyé par courriel ou récupéré directement chez FNMT.