Protéger son corps et sa tête face aux ondes

Protéger son corps et sa tête face aux ondes

26 février 2022 0 Par Thomas

Dans notre vie quotidienne, les ondes électromagnétiques prennent une place importante. Que ce soit au niveau de la téléphonie mobile, à l’usage du micro-ondes ou avec l’apparition de la 5G, il convient de prendre ses dispositions. Pointées du doigt car étant à l’origine de plusieurs maux, voici les principaux conseils mis en avant par l’Agence nationale des fréquences pour s’en protéger.

Le rayonnement électromagnétique : Une source d’inquiétude

Les champs électromagnétiques existent partout : Wi-Fi, téléphones portables, appareils électriques… Ces divers appareils émettent des rayonnements électromagnétiques mais à diverses fréquences.

Les ondes émises par les téléphones mobiles sont celles qui inquiètent le plus car on y passe tout de même, en moyenne, entre 2 et 4 h par jour.

Désormais tout fabricant de téléphone portable et de Gsm doit indiquer le niveau de débit d’absorption spécifique. Il permet d’évaluer la quantité d’énergie absorbée par l’utilisateur quand les téléphones portables émettent une onde électromagnétique. Il faut savoir que l’absorption de ces ondes peut engendrer des effets biologiques ainsi que des effets sanitaires d’où l’intérêt de respecter ces valeurs-limites !

Nos conseils pour limiter l’exposition aux ondes

Utiliser un patch téléphone onde

Le patch onde téléphone est un dispositif anti ondes que l’on va coller au dos de son téléphone mobile. Au moment de téléphoner il va capter les ondes émises par l’appareil ce qui réduira considérablement l’impact sur nos tissus.

Accessible à tous, il est adapté à chaque marque et vous permet d’utiliser votre smartphone en toute sécurité. Ce lien vous permettra d’en savoir plus sur le patch téléphone onde.

Vérifier le DAS de votre appareil

Le DAS permet de savoir à quel point le smartphone est rayonnant. Il se mesure en Watts par kilogramme de tissus vivants.

Tous les fabricants sont tenus de l’indiquer en clair et ne doivent pas dépasser les 2W/kg pour la tête.

Utiliser un kit mains libres

Dans un rapport qui date de 2013, l’ANSES ou Agence nationale de la Sécurité Sanitaire, conseille aux gros utilisateurs d’appeler en utilisant le kit mains libres. En effet, cela permet d’éloigner le smartphone de la tête et ainsi du cerveau. Même l’OMS recommande de limiter le contact direct avec la tête afin de se protéger des risques de tumeurs ou de maux de tête.

Bien évidemment, pour être efficace et limiter les effets biologiques, il est indispensable d’utiliser des kits mains libres qui sont connectés directement au smartphone par fil. Le Bluetooth émet lui aussi des ondes, ce qui n’est pas conseillé pour les personnes atteintes d’hypersensibilité.

Utiliser les babyphones avec précaution

Aujourd’hui, beaucoup de parents comptent sur le babyphone afin de surveiller bébé. Mais attention, c’est un dispositif vraiment rayonnant or, le cerveau des enfants est plus sensible aux ondes électro-magnétiques que celui des adultes.

Choisissez une marque indiquant le DAS du babyphone mis sur le marché. Et chez vous, veillez toujours à mettre l’engin, à 1 mètre au moins de la tête de bébé.

Eviter de passer des appels dans une zone de faible réseau

Plus le réseau est faible, plus votre smartphone va émettre des ondes afin de tenter de se connecter l’antenne relais la plus à proximité.

  • Si vous devez passer un appel important, patientez au moins la mise en communication avant de mettre le téléphone à l’oreille. Car c’est durant cette phase de recherche de votre correspondant que l’appareil émet le plus d’ondes nocives.
  • Aussi, évitez de téléphoner en voiture. Prenez le temps de vous arrêter et de sortir si vous devez passer un appel.