Steampunk : quand le rétro et le futurisme ne font plus qu’un

Steampunk : quand le rétro et le futurisme ne font plus qu’un

8 septembre 2020 0 Par Florence

On peut croiser le style steampunk partout sans s’en rendre compte. C’est un univers qui a marqué les esprits, et il est présent partout, comme dans les décorations ou les styles vestimentaires.

Steampunk : une mode à part entière

Il existe encore beaucoup de gens qui ont une passion commune pour tout ce qui est vintage. Le style à l’ancienne peut varier d’une époque à une autre. Celle de la révolution industrielle a laissé des traces indélébiles, surtout dans les infrastructures qu’on peut admirer aujourd’hui. Celles-ci touchent beaucoup d’individus parce qu’elles racontent une histoire. On reproduit même l’époque dans des objets à petite échelle.

Le lien entre le concept steampunk et la littérature

Le concept steampunk tient son origine de la littérature. Un des écrivains célèbres du XIXème siècle a eu des influences profondes sur l’émergence du style steampunk, et il s’agit de Jules Vernes. C’est un auteur français dont les œuvres ont été très appréciées. Il se démarquait par un style de narration bien particulier. C’était en effet un homme d’anticipation, et cela se faisait ressentir dans ses œuvres. Même s’il se consacrait aux romans du genre « science-fiction » ou « aventure », on pouvait presque croire pour de vrai à ses fantaisies. Il faisait déjà souvent allusion aux avancées technologiques à l’époque. Il y mentionnait en particulier la technologie à vapeur qui intéressait beaucoup de gens pendant ces temps-là. Sa collaboration avec l’éditeur Pierre-Jules Hetzel a profondément marqué son style de narration. Ils arrivaient d’ailleurs à publier une soixantaine de livres au cours de leur vie. Parmi ces œuvres, on peut citer « Vingt mille lieues sous les mers ». Le lien étroit entre le style steampunk et la littérature peut se voir à travers les inventions et les outils futuristes mentionnés dans les œuvres de Jules Vernes.

Où peut-on retrouver le style steampunk ?

En plus de l’imaginaire qu’on peut retrouver dans les livres, plusieurs vendeurs et boutiques spécialisées concrétisent et essaient de recréer cette atmosphère aujourd’hui. Le style steampunk détient une très grande place dans la décoration intérieure et le mobilier. On reproduit des objets à l’apparence vintage qui viennent s’insérer subtilement dans le décor de la maison. Il y a, par exemple, les tableaux sur lesquels sont présentés les événements du XIXème siècle, et surtout ceux en relation avec la révolution industrielle, les horloges rouages, les lampes, les cartes du monde et les globes terrestres à l’ancienne. On peut aussi styliser à la steampunk beaucoup d’accessoires portables, comme les gants, les masques, les sacs, les chapeaux, les lunettes, les montres et même les bijoux. Il existe aujourd’hui toute une panoplie d’accessoires permettant même de faire un cosplay en guise de déguisement lors des événements spéciaux. Il existe également d’autres occasions de reproduire le style, comme lors des événements à thème, à l’exemple des mariages. On peut donc exprimer son amour pour le style de cette époque et peut-être pour la littérature.

Tout un art autour du style steampunk

Les grandes filières qui sont fortement touchées par le style steampunk sont l’architecture, la peinture et la sculpture, ce qui donne lieu à « l’art steampunk ». L’architecture steampunk se réfère surtout aux éléments de l’ère victorienne, avec une touche gothique et même romantique. La ligne générale des structures ainsi que des édifices est dominée par des matières, telles que le bois, le verre et des métaux comme le cuivre, le laiton, le bronze ou l’acier. En outre, l’imaginaire de l’univers steampunk peut aussi s’apposer dans la peinture. Plusieurs peintres contemporains et spécialistes de l’art visuel essaient de recréer et de s’approprier ce concept. On peut citer Pete Amachree, Didier Graffet, Jacub Rozalski, Kazuhiko Nakamura et Alan Moore. La sculpture, quant à elle, est un domaine où peut s’étaler largement le style steampunk. Les matières qui caractérisent le style servent de constituants pour sculpter divers éléments. Les sculpteurs reproduisent souvent des animaux ou des créatures.