Comment bien s’équiper quand on est livreur à vélo ?

18 novembre 2021 0 Par Zozo

New York, Montréal, Londres… Les coursiers livrent divers colis sur deux-roues dans plusieurs grandes villes. Cette profession demande une parfaite condition physique. Un bon équipement est également nécessaire, car il permet de travailler efficacement et en sécurité. Dans ce contexte, comment bien s’équiper lorsqu’on est livreur à vélo ?

Bien choisir son vélo

Lorsqu’on décide de devenir coursier à vélo, le premier équipement qui vient en tête est le vélo coursier. Il s’agit du principal outil de travail. En principe, plus le coursier fait des courses, plus il est rémunéré. C’est la raison pour laquelle les vélos de ville avec niveau d’assistance électrique directe ou proportionnelle sont très prisés par les livreurs. En effet, avec ce type de vélo, ceux-ci peuvent se déplacer rapidement (jusqu’à 25 km/h) sans trop se dépenser physiquement. Ce mode de transport permet ainsi de gagner du temps et d’effectuer un plus grand nombre de courses.

En moyenne, le livreur à vélo parcourt 100 km par jour, soit 25 à 30 courses. Il est donc essentiel de circuler avec un deux-roues confortable et pratique. À défaut de VAE, optez pour un vélo fixie avec des roues flip flop fines et une monture réduite au minimum. Ce modèle est apprécié pour sa légèreté, rendant les livraisons plus rapides !

Le casque pour assurer la sécurité du livreur à vélo

Le livreur à vélo a l’habitude de côtoyer les différents usagers de la route (scooters, voitures, bus…). Rien de tel que le casque vélo pour se protéger en cas d’accrochage. De plus, le cyclo messager fait face à des contraintes météorologiques au quotidien.

Cet accessoire demeure le meilleur allié face à la pluie, au vent, ou encore à la neige. Généralement muni d’une visière, le casque protège efficacement le visage. De quoi bien réaliser les livraisons tout au long de l’année !

L’antivol et sa fixation

Pour attacher votre moyen de locomotion, équipez-vous d’un bon antivol en U. Si nécessaire, n’hésitez pas à rajouter un câble pour fixer la roue avant du vélo, par exemple. Même s’il n’y a pas grand-chose à voler sur un vélo, mieux vaut sécuriser ce dernier lors de chaque livraison. Avec la fixation à la ceinture, vous gardez votre antivol à portée de main.

La remorque et le sac

Le livreur à vélo est appelé à transporter des colis plus ou moins volumineux selon le cas. Ces objets doivent être rangés dans un endroit à l’abri de toute dégradation ou détérioration. C’est dans ce sens que la remorque ou le sac s’avère utile. Cet accessoire de rangement doit offrir un confort d’exception au coursier à vélo.

Privilégiez un sac pratique et facilement transportable si le colis pèse 10 kg ou un peu plus. S’il s’agit de livrer de lourds objets (lave-linge, par exemple), veillez à accrocher une remorque derrière le vélo.

Le support smartphone

Il est important de souligner que les livreurs à vélo se déplacent régulièrement d’un endroit à un autre. En plus, les destinations ne cessent de changer. À moins de disposer d’un GPS ambulant, il n’est pas évident de se retrouver.

Pour éviter de se perdre et de prendre du retard dans les livraisons, fixez un support smartphone sur le guidon. Celui-ci vous permet d’accrocher ou de décrocher facilement votre appareil en cas de besoin. En assurant l’orientation, chaque déplacement s’effectue en toute sécurité.

Quoi d’autre ?

On n’est jamais à l’abri d’une crevaison, d’une panne ou de tout autre imprévu en cours de route. Ainsi, il est vivement conseillé de glisser un kit de réparation pour vélo dans votre sac. Ledit kit devrait comporter à minima un outil 7 en 1 ou 16 en 1 pour tout resserrer et revisser, ainsi que d’une mini-pompe. Cette dernière vous sera utile pour changer ou réparer une chambre à air.

Si vous travaillez longtemps, une batterie portable reste indispensable. De préférence, choisissez les gros modèles permettant de recharger un smartphone 6 ou 7 fois. Si vos journées ne sont pas très chargées, tournez-vous vers de plus petits modèles qui rechargeront complètement votre téléphone 3 ou 4 fois.

Enfin, sachez que les livreurs de nuit ne peuvent se passer d’un kit d’éclairage. Pour votre sécurité et celle des autres, munissez-vous par exemple d’un casque avec lampe intégrée.

La note de la fin

En résumé, exercer le travail de livreur à vélo nécessite quelques dépenses pour s’équiper correctement. Mais une fois tous les équipements acquis, les tâches journalières vous paraîtront plus agréables. Vous prendrez ainsi davantage de plaisir à livrer vos colis. La rédaction espère vous avoir fourni les informations nécessaires sur ce sujet.