Envoi de colis : comment bien protéger vos marchandises ?

30 novembre 2021 0 Par Valentina

Au cours de l’acheminement d’un colis, les risques de détérioration sont fréquents (emballage déchiré, casse, ouverture, etc.). Il est donc essentiel de protéger le paquet pour qu’il arrive à destination en bon état. Du choix du carton à l’étiquetage, en passant par la manière de caler le contenu du colis, quelles sont les protections les plus efficaces ? Poursuivez la lecture pour en apprendre davantage !

Quels critères prendre en compte pour protéger vos paquets ?

  • Le choix du contenant

En premier lieu, vous devez bien choisir votre contenant. En effet, un emballage mal choisi peut endommager le paquet au cours du transport. Qu’importe le lieu d’envoi et de destination, le carton constitue le premier rempart de protection pour l’article à envoyer.

Prenons par exemple le cas d’un Français prévoyant l’envoi colis Japon. Il peut alors utiliser un carton épais pour bien le protéger. Celui-ci a l’avantage d’être à la fois solide, maniable et surtout, léger. Ainsi, il ne risque pas d’être endommagé durant le transport.

Sur le marché, le carton se décline sous différentes gammes de résistance. Entre autres, avec une capacité de charge jusqu’à 40 kg, le carton à double cannelure convient parfaitement aux colis fragiles et légers. S’il s’agit de produits peu fragiles, privilégiez le carton à cannelure simple. Enfin, pour les paquets de grande valeur et le convoyage des produits lourds et solides, préférez le carton à triple cannelure pouvant supporter jusqu’à 500 kg de charge.

  • Le type de calage et l’adhésif

Il est essentiel de choisir un contenant adapté à la taille de votre colis, mais cette précaution ne suffit pas. Vous devez aussi y ajouter un système de calage ou de rembourrage destiné à isoler les objets des coups et chocs subis lors du transport.

Avec le système de calage, vous verrouillez la position de l’article à l’intérieur du carton et empêchez tous les mouvements pouvant l’endommager. Pour envoyer un colis fragile notamment, cette technique assure la stabilité du produit dans le carton.

Plusieurs types de matériaux peuvent être utilisés : du papier, du papier bulle, des flocons de polystyrène, des coussins, de la mousse, etc. Le choix s’effectue en fonction de la fragilité de l’objet à sécuriser. Après le calage, vous devez utiliser un ruban adhésif large (en PVC ou en polypropylène) pour fermer le colis, ce qui réduit les risques d’une ouverture accidentelle. De cette manière, vous découragez les gens mal intentionnés qui seront tentés d’ouvrir votre colis.

  • L’étiquetage des colis

Dans certains cas, il arrive que le colis arrive à bon port sans problème ni détérioration. Cependant, mieux vaut anticiper les conflits juridiques éventuels avec le service de transport (avoir, remboursement, etc.). Du coup, n’hésitez pas à coller une étiquette en haut du colis. Faites en sorte qu’elle soit mise bien en évidence :

  • Objet fragile
  • Ne pas renverser
  • Fiche d’identité du colis (nom, désignation quantité, etc.).

Les protections de colis les plus efficaces et les plus utilisées

  • Le papier Kraft

Le papier Kraft désigne un biomatériau 100 % naturel, recyclable et biodégradable. Efficace et résistant contre les éclatements ou déchirures, il est plébiscité pour ses vertus écologiques. Ce matériau opaque est utilisé pour protéger, emballer et caler des produits.

Pour une protection optimale, il convient d’adapter le grammage du papier au poids de vos marchandises. Les produits légers nécessitent un grammage de 70 g/m², tandis que les objets lourds exigeront un grammage de 90 g/m².

  • Le film bulle

Aussi appelé papier bulle, le film bulle correspond à un film en plastique rempli de bulles d’air. Disponible en différentes qualités et épaisseurs, il permet de protéger et d’emballer les objets à expédier.

On l’utilise surtout pour les colis fragiles (vaisselle, verrerie, produits électroniques, etc.), l’emballage en cas de déménagement et le calage dans les cartons. Léger et protecteur, le film étirable à bulle est apprécié pour sa polyvalence.

  • Les boîtes distributrices de papier bulle

Prédécoupée, la boîte distributrice vous facilite la tâche dans la confection de vos emballages avant d’expédier un colis. Il est pratique, facile à stocker et vendu sous forme de boîtes disponibles dans deux formats (5 mètres et 50 mètres).

  • Le système de calage à coussin d’air

Cette méthode est utilisée pour protéger, caler et compartimenter les colis. Le coussin d’air permet de combler l’espace entre votre paquet et le carton. Ainsi, le destinataire recevra le colis en bon état. Optez pour le calage en coussins d’air si vous comptez envoyer des marchandises comme des produits alimentaires, hygiéniques ou électroniques. Cependant, cette protection n’est pas adaptée à l’envoi des produits lourds.

  • La mousse polyéthylène

À la fois solide et fine, la mousse en polyéthylène témoigne d’une grande souplesse. Enroulez-la autour de vos marchandises pour anticiper les rayures et chocs. On s’en sert notamment pour assurer le transport des écrans d’ordinateurs, des tablettes et des téléphones portables en toute sécurité. Cette protection est vendue sous forme de rouleaux.

  • Les feuilles de papier ondulé

Le papier Kraft et les feuilles de papier ondulé se ressemblent, mais ces dernières s’avèrent plus résistantes. En effet, malgré une épaisseur de 3 mm environ, leur densité est de 360 g/m². Vous pouvez utiliser le papier ondulé pour protéger des colis lourds ou encombrants. Il est disponible en rouleaux de 50 mètres de long.

Envoyer un colis vous expose à d’éventuels risques comme une marchandise endommagée. Pour vous assurer que votre paquet arrive en parfait état, il convient de le protéger correctement pour supporter le transport. Fort heureusement, il existe plusieurs méthodes pouvant vous aider à y parvenir.