Assurer ses appareils high-tech : comment faire ?

Assurer ses appareils high-tech : comment faire ?

25 mai 2022 0 Par Maurice

Les appareils high-tech sont généralement coûteux. Si vous en disposez, vous devez donc faire très attention à ne pas le faire tomber de vos mains. Cependant, les circonstances inattendues ne manquent pas et vous pourriez risquer de voir par exemple votre téléphone portable d’être victime d’un sinistre (vol ou casse).

Après l’événement, vous devez certainement vous demander s’il est nécessaire ou pas d’assurer votre appareil high-tech. Si vous tenez à votre appareil et que vous voulez en profiter à votre guise, votre réponse doit être « oui ». Pour vous lancer dans cette perspective de garantie de votre appareil coûteux, voici quelques astuces.

Souscrire une assurance multirisque habitation

Actuellement, les professionnels travaillant dans le domaine de l’assurance high-tech sont nombreux. Le choix est donc large, mais vous devez choisir le contrat qui répond adéquatement à vos attentes. Vous pouvez entre autres opter pour une assurance multirisque habitation. Le contrat ainsi souscrit propose différents types de couverture, comme celle liée au vol et à la casse des appareils nomades. Dans la plupart des cas, la formule concerne tous les appareils de la famille.

Cependant, avec ce contrat, en cas de problème subi par votre appareil, les remboursements un peu faibles, entre autres 400 euros pour un portable, au plus.

Se tourner vers de simples garanties

Vous pouvez aussi vous servir de votre compte bancaire pour assurer votre appareil. Une assurance high-tech peut être accessible via une offre adossée à une carte bancaire. Cependant, les garanties ainsi proposées sont généralement limitées. Il existe un délai posé au-delà duquel la garantie n’est plus valable. Par exemple, vous ne pourrez plus en profiter après deux jours de la date de l’achat de votre téléphone portable haut de gamme avec votre carte bancaire.

Il existe pourtant une autre alternative plus intéressante. Vous avez à parler ouvertement à votre banquier de votre projet d’assurance de vos produits technologiques. Ce qui vous permettra peut-être de bénéficier d’une offre d’assurance complémentaire. Si vous êtes par exemple membre de la Banque postale ; sachez que vous aurez droit à un montant de 9 € par mois pour couvrir le vol et la casse de votre appareil. De plus, le nombre d’appareils ainsi concerné est illimité (téléphones, appareils photos numériques, tablettes, tablettes, ordinateurs portables, consoles, etc.).

Choisir une assurance affinitaire

Une autre option s’offre à vous pour couvrir les risques liés à l’utilisation de vos appareils ou produits high-tech. Il s’agit d’une assurance affinitaire, une offre directement liée à un appareil que vous achetez auprès d’un fournisseur. La souscription de cette assurance est très simple, ne demande aucune démarche compliquée, ni particulière. Vous pouvez y procéder directement en magasin, au moment où vous passez à la caisse pour faire le paiement de vos achats.

Si vous choisissez cette option d’assurance, vous devrez préparer le budget nécessaire. Par rapport aux autres offres, c’est un peu plus cher, mais les services proposés sont plus complets que les simples remboursements. Vous aurez par exemple droit à un dépannage ou à un remplacement à neuf.