Comment monter un échafaudage pour ses travaux ?

Comment monter un échafaudage pour ses travaux ?

17 juillet 2022 0 Par Aurélien

Dans le cadre de vos travaux, vous devez monter un échafaudage, car vous allez devoir travailler en hauteur. Cela peut parfois être plus compliqué que prévu, si on y est mal préparé. C’est pourquoi, dans cet article, nous allons passer en revue les principaux points à aborder, les principales questions à se poser, avant de monter un échafaudage pour ses travaux.

Travaux personnels ou travaux professionnels ?

Tout d’abord, la méthode dépend de s’il s’agit de travaux personnels ou de travaux professionnels, c’est-à-dire de travaux effectués par vous et pour vous (pour rénover votre maison par exemple), ou par votre entreprise, dans le cadre d’un contrat de construction pour un client de votre entreprise. S’il s’agit de monter un échafaudage pour des travaux professionnels, vous allez être soumis à des réglementations. Parmi ces réglementations, vous devez notamment vous assurer que les personnes qui vont monter l’échafaudage, ainsi que celles qui vont travailler dessus, ont bien suivi une formation adaptée au travail en hauteur et en particulier sur les échafaudages, qui atteste devant la loi des compétences de ces salariés à monter, démonter, et travailler sur un échafaudage.

Dans le cas d’un échafaudage monté dans le cadre de travaux personnels, vous devez absolument lire la notice pour ne pas faire d’erreur dans le montage. Il y sera indiqué notamment le poids maximal que peut supporter l’échafaudage, comment le monter pas à pas, et dans quel ordre, ainsi que la liste exacte de l’ensemble des pièces nécessaires au bon montage de l’échafaudage. Ainsi, vous pourrez être sûr qu’il ne manque rien, et donc que l’échafaudage est bien monté et ne manque pas d’une vis très importante.

Bien choisir l’endroit où installer son échafaudage

Un point très important, lorsque vous montez un échafaudage, est de vous assurer que l’environnement dans lequel vous le montez est propice à ce type de montage et de travaux en hauteur.

Il faut notamment s’assurer que le sol sur lequel l’échafaudage est posé (s’il n’est pas suspendu) n’est pas glissant ou meuble. Il doit être ferme, solide, et ne pas être sujet à des glissades. Ce sol doit également être parfaitement plat, et pas penché. Vous pouvez vous en assurer en utilisant un niveau à bulle par exemple.

Ensuite, il faut de préférence essayer de s’écarter le plus possible des points d’eau, qui pourraient rendre le sol glissant, et des câbles électriques, qui sont dangereux et pourraient gêner la bonne circulation des personnes travaillant sur l’échafaudage.

Monter son échafaudage : un jeu d’enfant

Quand vous étiez petits, vous avez sûrement joué aux Lego ou autres jeux du genre où il faut construire des bâtiments en assemblant des briques qui s’emboîtent parfaitement entre elles. Rassurez-vous, monter un échafaudage va vous ramener en enfance et vous remémorer ces souvenirs. C’est un vrai jeu d’assemblage.

Il vous suffit de suivre à la lettre la notice de montage de votre échafaudage. En règle générale, les échafaudages sont fournis avec des notices très claires, et imagées, en plus de pièces de rechange au cas où vous en perdriez une ou que vous en cassiez une lors du montage de votre échafaudage.

En somme, monter son échafaudage demande de la préparation, de la réflexion, et potentiellement du personnel qualifié (si c’est pour des travaux professionnels), mais est en fait plutôt simple à conditions de bien suivre les consignes du constructeur qui vous a vendu l’échafaudage.