Réels apports des oméga 3 pour notre corps

Réels apports des oméga 3 pour notre corps

28 août 2020 0 Par Florence

Notre corps tire des composants spécifiques des aliments pour ensuite aller les rediriger vers des organes propres qui en ont le plus besoin. Les vitamines, les calciums, les fers ou encore les magnésiums sont les plus connus de ces apports. Mais il y a aussi l’oméga 3 qui joue un rôle prépondérant au sein de notre organisme. En effet, il aide certains organes tout en donnant au corps une protection optimale contre quelques grandes maladies.

Une première introduction sur les oméga 3

L’oméga 3 est retrouvé le plus souvent chez les aliments colorés, fruits et légumes, mais également dans la viande et surtout dans les poissons et produits de la mer. Finalement, l’oméga 3 se retrouve un peu partout dans notre alimentation quotidienne. Toutefois, il se peut toujours qu’une carence à cet élément est observée chez certains individus. Généralement, des maladies chroniques atteignent ces personnes pour tirer la conclusion que l’oméga 3 est en faible teneur dans leur corps.
L’oméga 3 se décline en trois types bien distincts, à savoir le DHA, l’EPA et l’ALA. En réalité, ce sont des diminutifs correspondants à des acides gras. L’oméga 3 fait ainsi partie de cette famille chimique. Pour le corps, il est vecteur de nombreuses fonctions pour le corps humain.Certains organes et parties de l’organisme développent en effet des difficultés notables se traduisant en maladies en cas d’insuffisance en oméga 3.

L’effet anti-inflammatoire des oméga 3

Les oméga 3 sont plus connus du grand public à travers l’information digitale pour ses capacités anti-inflammatoires. L’on consomme des aliments riches de ces compléments lorsqu’on souhaite soulager des douleurs. Les oméga 3 contrent aussi les allergies. Auparavant, cet aspect était encore une hypothèse jusqu’à ce que de études universitairesavaient pu établir une liaison directe entre les réactions allergiques et l’oméga 3. Des personnes ayant des prédispositions génétiques plus élevées en allergie contractaient moins de crise lorsqu’elles étaient soumises à un régime spécifique riche en oméga 3. Par ailleurs, les mêmes recherches ont permis de dégager la conclusion sur le fait que les allergies à l’âge adulte sont aussi revues à la baisse pour les personnes les plus susceptibles à cette pathologie. Un traitement à l’oméga 3 dès l’enfance aboutirait également au même résultat.

Une mémoire consolidée avec les oméga 3

Le cerveau est l’organe qui tirerait le plus d’avantages des oméga 3. En effet, presque l’ensemble des fonctionnements principaux de cet organe sont favorisés par ce complément. Aussi, le cerveau se met à l’abri des grandes maladies qui lui concernent, à commencer par l’Alzheimer. Un régime comportant au moins une fois de l’oméga 3 réduirait grandement le risque de survenue d’Alzheimer à hauteur de 30%. Toutes formes de démence due à un cerveau défaillant sont également prévenues par ce complément. C’est pourquoi il est primordial de manger du poisson riche en oméga 3 au moins une fois par semaine.
Du point de vue scientifique, le cerveau exige un apport suffisant en graisses de qualité pour développer ses pleines compétences et attributions. Comme l’oméga 3 est un acide gras, il est directement lié au besoin de cet organe.

Un bon régime à l’oméga 3 pour réduire les risques de cancer

L’oméga 3 dresserait une barrière très solide dans le corps contre le cancer. Longtemps remis en doute par quelques scientifiques, ce constat est désormais devenu une vérité suite à une étude lancée sur le sujet. Certains cancers ne peuvent plus atteindre le corps lorsque l’apport en oméga 3 est suffisant et régulier. C’est surtout l’effet anti-inflammatoire de ce complément qui permet de contrer le cancer.